Entente entre Coderre et Doan

Denis Coderre<br />
Photo: Jacques Grenier - Le Devoir Denis Coderre

Un litige de près de cinq ans entre Shane Doan, joueur de hockey, et Denis Coderre, député libéral fédéral, a été réglé à l'amiable. Les deux hommes se poursuivaient mutuellement pour diffamation.

Un communiqué émis par le bureau du député de Bourassa indique que Shane Doan et Denis Coderre conviennent que les ressources de la Cour supérieure de Montréal pourront être mieux utilisées si le présent dossier est réglé. Onze jours de procès étaient prévus en septembre prochain.

Shane Doan admet ainsi que des propos méprisants mettant en cause l'origine linguistique des arbitres ont été prononcés par le club visiteur des Coyotes de Phoenix au cours d'un match contre le Canadien à Montréal, le 13 décembre 2005, et qu'une telle conduite est inacceptable. Il ajoute que Denis Coderre, à titre de député élu au Parlement fédéral et d'ancien secrétaire d'État aux Sports amateurs et ministre responsable de la Francophonie, était justifié de dénoncer ces incidents.

Shane Doan maintient toutefois qu'il n'est pas être le joueur impliqué dans cet incident et que c'est à tort qu'une pénalité pour grossière inconduite lui a été décernée au cours de la partie.

Quant à Denis Coderre, il s'en remet au rapport du juge de ligne Michel Cormier, remis à la Ligue nationale de hockey le soir même du match, déclarant que de tels propos ont été tenus par Shane Doan.

Ce rapport a été rendu public dans le cadre des procédures et réitéré dans une déclaration assermentée produite à la Cour supérieure de Montréal.

Denis Coderre invite la Ligue nationale de hockey à faire enquête sur les incidents survenus au cours du match. Il souhaite qu'on fasse toute la lumière sur ceux-ci et qu'on rende publique cette enquête.