Un évêque est condamné pour ses propos négationnistes

Ratisbone — Un évêque catholique intégriste britannique a été condamné hier en Allemagne à une amende pour négationnisme, au terme d'une affaire qui a lourdement pesé sur les relations entre Berlin et le Vatican.

Richard Williamson, 70 ans, qui ne participait pas à son procès à Ratisbonne (sud de l'Allemagne), a été condamné à une amende de 10 000 euros pour «incitation à la haine raciale» après avoir mis en doute certains aspects de l'Holocauste.

Dans une interview réalisée à Rastibonne et diffusée par la télévision suédoise le 21 janvier 2009, l'évêque avait notamment déclaré: «Je pense que les chambres à gaz n'ont pas existé [...] Je pense que 200 000 à

300 000 Juifs sont morts dans les camps de concentration nazis, mais pas comme ça [...] Je ne pense pas que six millions de Juifs aient été gazés».

Condamné en premier lieu à une amende de 12 000 euros, l'évêque, qui a affirmé, par l'intermédiaire de son avocat, que ses propos n'étaient destinés qu'à être entendus en Suède, avait refusé de payer et faisait donc l'objet d'un procès.

La juge Karin Frahm a estimé qu'il était coupable parce qu'il s'était exprimé sur le sol allemand, et parce qu'il «pouvait escompter que ses propos feraient scandale» et seraient très largement repris par la presse.

L'avocat de Mgr Williamson, Matthias Lossmann, a expliqué que son client n'avait pas été autorisé par sa communauté religieuse, la Fraternité Saint-Pie X, à venir s'expliquer devant le tribunal. Il a convenu que les propos de l'évêque étaient «inadmissibles».

Mais il a argué du fait que l'évêque ne pouvait être tenu responsable du fait que ses déclarations, faites à une télévision suédoise, soient disséminées en Allemagne.
7 commentaires
  • Hélène Bourgeois - Inscrite 17 avril 2010 11 h 20

    Williamson n'est pas évêque !

    Get your facts strait comme disent les anglais. Ce Williamson n'est pas et n'a jamais été évêque dans l'Église Catholique, appartenant à la schismatique FSSPX et ayant été "élevé" au rang d'évêque illicitement par l'hérétique "Mgr" Lefebvre. S'il y a eu levée d'excommunication - avant sa fâcheuse déclaration publique antisémite - cela ne fait pas de lui un évêque dans l'Église. Il n'a strictement aucun statut dans l'Église. Il n'est pas plus évêque dans l'Église que l'évêquesse raélienne l'est aux yeux de l'Église catholique ou que si je m'autoproclamerais papesse. Lever une excommunication signifie simplement que la personne peut désormais accéder aux Sacrements (à titre de simple fidèle et non les distribuer) et accepte de réintégrer la communion ecclésiale de bonne foi.

  • Roland Berger - Inscrit 17 avril 2010 22 h 04

    Évêque ou pas

    Que Richard soit évêque de l'Église catholique ou non n'a pas grand-chose à voir dans la passe du je-ne-savais-pas. Mais peut-être vit-il encore au XIXe siècle ?
    Roland Berger
    St. Thomas, Ontario

  • Democrite101 - Inscrit 21 avril 2010 15 h 49

    Enfin une femme à demi-libérée dans l'Église |

    Bonjour Hélène

    Je souhaiterais que vous autoproclamiiez papesse. Il y aurait progrès dans l'Église, sexiste et asexuée pathologique.

    Comme en plus vous aimez le débat, votre secte chrétienne évoluerait. Or nous ne deviendrez jamais papesse, car, chère Hélène, votre Église vous méprise depuis 2000 ans, et votre aveuglément idéaliste bien structuré par l'obscurantisme chrétien vous y enchaîne.

    Que des négationistes orduriers comme Williamson tournent autour des églises, ainsi que d'autres franchement fascistes, devraient allumer votre intelligence et fouetter votre conscience.

    Dès lors, restez avec nous, débattez et un beau jour vous nous rejoindrez, nous les hommes et les femmes libres du monde moderne.

    Je ne vous racole pas le moins du monde. Nous ne formons pas une secte les gens libres de mon espèce.

    en toute amitié démocratique.

    Jacques Légaré, ph.d. en philosophie politique

  • Jacques Légaré - Inscrit 4 mai 2010 09 h 36

    Un réactionnaire impayable qui a encore son permis de conduire...

    À monsieur Michel Labonté

    Je salue le réactionnaire le plus clair qu'il m'a été donné de lire depuis des années.

    Si j'applique à fond votre pensée, toute centrée sur l'Église catholique et son message, l'avenir chrétien et catholique que vous nous promettez sera le suivant:

    1. La théocratie avec ses prisons et ses bûchers pour ceux qui pensent.

    2. L'infériorité politique et culturelle des femmes.

    3. Les coups de bâtons sur le dos des ados adicts de la branlette.

    4. L'obscurantisme généralisé avec le son des cloches pour couvrir la voix des protestataires.

    5. La pédophilie généralisée dans nos écoles pour des prêtres autocastrés.

    6. Une bonne guerre impérialiste (croisade) contre ces maudits musulmans.

    Et j'arrête ici la liste tant votre idéologie réactionnaire est un danger public. Je n'ose vous rafraîchir la mémoire des horreurs du passé que vous ressusciteriez car, dans votre cas, la résurrection des cadavres vous y croyez encore.

    Bonne journée, vieux réactionnaire inculte et insensible à toute modernité, à tout souffle de vie créatrice issue de l'époque où vous vivez.


    Jacques Légaré, ph.d. en philosophie politique, né 1948,
    Professeur (retraité) d'Histoire, d'Économique et de Philosophie

  • johanne fontaine - Inscrit 4 mai 2010 16 h 11

    Oû la bonté ne loge à même enseigne que la raison... et la cécité émotionnelle fait loi

    Sur le présent forum, je retrouve dans l'avant-dernière intervention, la même cécité émotionnelle que celle revendiquée par l'abbé Gravel, sur celui du 17 avril dernier, forum ayant fait couler beaucoup d'encre et intitulé "Si le Vatican me demandait conseil" !


    Johanne Fontaine
    St-Cuthbert