Québec va clarifier la question du niqab

La vice-première ministre Nathalie Normandeau a indiqué hier que le gouvernement posera d’autres gestes au cours des prochaines semaines sur l’enjeu du port des signes religieux.
Photo: Agence Reuters La vice-première ministre Nathalie Normandeau a indiqué hier que le gouvernement posera d’autres gestes au cours des prochaines semaines sur l’enjeu du port des signes religieux.

Québec — Conscient désormais que la gestion au cas par cas ne viendra pas à bout des controverses entourant le port des signes religieux, le gouvernement Charest annoncera d'ici quelques semaines des directives visant à clarifier les pratiques en la matière.

La vice-première ministre Nathalie Normandeau a indiqué hier que le gouvernement «posera d'autres gestes au cours des prochaines semaines relativement à tout cet enjeu lié au niqab, au port du voile».

Nathalie Normandeau a soutenu que le gouvernement avait «pris ses responsabilités» dans «un cas très médiatisé», celui de cette Égyptienne qui a été expulsée d'un cours de francisation donné par les enseignants du ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles (MICC) au cégep Saint-Laurent parce qu'elle refusait de se départir de son voile intégral. La ministre elle-même, Yolande James, est intervenue en donnant sa bénédiction à la direction du cégep qui a ordonné cette expulsion.

«Je pense que, dans les circonstances, il faut aller encore plus loin», a dit Mme Normandeau, qui a refusé de fournir des détails. La vice-première ministre a toutefois rappelé que Jean Charest, comme le rapportait hier Le Devoir, a laissé savoir que le voile intégral n'avait plus sa place dans les services publics. «Pour les services publics qu'on reçoit du gouvernement du Québec, ça se fait à visage découvert», a tranché le premier ministre.

Dans la même veine, la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Michelle Courchesne, prépare un guide visant à aider les établissements d'enseignement à traiter les demandes d'accommodements religieux.

La laïcité en dépit de la Charte

De son côté, le Parti québécois est prêt à faire fi de la Charte canadienne des droits et libertés pour doter le Québec d'une Charte de la laïcité qui interdirait le port de signes religieux comme le niqab au sein de la fonction publique et dans les écoles.

C'est ce qu'a indiqué hier au Devoir la députée de Rosemont et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'immigration, Louise Beaudoin. «C'est certain qu'on ne s'arrêtera pas en chemin parce qu'il pourrait y avoir des obstacles juridiques à la mise en oeuvre d'une telle charte», a-t-elle affirmé.

«Si René Lévesque et le Dr Laurin avait raisonné comme ça [en se préoccupant d'un éventuel jugement de la Cour suprême], on n'aurait jamais eu de loi 101», estime-t-elle.

Dans le cas du voile intégral, «c'est tellement gros, tellement en dehors du sens commun, que même le gouvernement en convient». Pour la députée, c'est une «toute petite minorité qui teste le système», «une fraction minime qui prétend, au nom de sa liberté religieuse, piétiner d'autres libertés comme l'égalité hommes-femmes».
101 commentaires
  • claire robichaud - Inscrit 4 mars 2010 06 h 07

    incomplet?

    L article ne mentionne pas que cette dame a exigé que les hommes se déplacent dans la classe....et exigé de faire son exposé le dos aux éleves...on aurait jamais accepté cela d un autre élève!

  • Normand Carrier - Abonné 4 mars 2010 06 h 49

    Une charte de la laicité et cela presse ......

    Ce gouvernement de molassons a sombré dans le ridicule avec ses accomodements déraisonnables depuis plusieurs années ! A tout faire pour éviter de s'en mêler et de balayer en dessous du tapis , ce gouvernement a crée une grande confusion au niveau des gestionnaires de l'état et les résultats sont dévastateurs .....Jean Charest prenant son courage a deux mains a déclaré qu'une personne recevant des services de l'état doit le faire a visage découvert mais qu'en est-il de la personne donnant des services pour l'état ? On y va a la pièce avec un guide pour le cas du niquab mais qu'en est-il pour les accomodements donnés aux juifs et en particulier aux Hassidims ?
    Comme il nous a habitué depuis sept ans , ce gouvernement repousse , élude et évite les problèmes importants et espère qu'ils se règlent seul ce qui n'est jamais le cas tels Bouchard-Taylor qui fut tabletté et évite par tous les moyens de faire une commission d'enquête sur la collusion dans l'industrie de la construction .....
    En language de sport , c'est assez LE NIAISAGE AVEC LE PUCK et que l'on s'attaque au NOEUD et au FOND du PROBLÈME avec une CHARTE de la LAICITÉ qui fera la distinction entre différents droits , priorisera les droits femmes-hommes et mettra les balises pour un état foncièrement laic ! Oui ce sera difficille de heurter la charte canadienne des droits et libertés mais il faut y faire face et si des dommages collatéraux en ressortent pour cette charte , ce sera une preuve que ce système n'est pas approprié pour notre lanque , notre culture et notre laicité et on avisera par la suite .......

  • ysengrimus - Inscrit 4 mars 2010 07 h 40

    Touche pas...

    Occidental, touche pas à ma copine voilée

    http://ysengrimus.wordpress.com/2008/05/24/athee-r

    Je n’approuve pas le voile, mais je le tolère… Et surtout, le jour où elle le retirera d’elle-même, elle disposera de ma pleine et entière solidarité.
    Paul Laurendeau

  • Pierre Marinet - Inscrit 4 mars 2010 08 h 19

    @ysengrimus

    Vous me faite bailler d'ennui à défendre l'indéfendable. J'ai lu vos réactions dans votre site et je peux donc vous dire votre naïveté et votre simplisme. U ennui m'a fait baillé des centaines de fois et avec desarroi je me suis dit qu'il y avait encore tant de simples personnes qui auraient besoin de beaucoup pour qu'elles se portent à merveille que ça fait pitié. La politique ne supporte pas les arguments de pré-adolesecnts. Il faut être majeur pour en faire. Se battre contre l'intégrisme islamico-politique est une cause majeure de nos jours car c'est plus une idéologie liberticide qu'une religion. Manifestement vous ne comprenez pas ces nuances. Vous ne parlez pas des fondamentaux, vous restez léger comme un voile. C'est joli mais ça ne vole pas loin.

  • Jacques Saint-Cyr - Inscrit 4 mars 2010 08 h 34

    Une mouche avec un calibre douze

    Il y a combien de femmes qui portent le niqab au Québec? Une vingtaine au plus? Et dans le soi-disant "espace public"?
    Le PQ y voit un "gros problème" parce qu'il a un gros besoin de votes. C'est comme en France, notre "pays-phare", où l'on vient de réaliser que la vague de suicides chez France Telecom n'avait pas existé, statistiques à l'appui. Les statistiques utilisées par des spécialistes (et pas par des journalistes en goguette) sont moins trompeuses que des médias et des citoyens en transe. Alors qu'on nous donne des chiffres concernant le danger "hénaurme" présenté par le voile islamique.