En bref - Un représentant officieux du pape en Chine

Rome — Le Vatican a récemment nommé son nouveau représentant officieux en Chine, en toute discrétion, les relations diplomatiques entre Pékin et le Saint-Siège étant rompues depuis 1951, a rapporté hier l'agence i.media, spécialisée sur le Vatican.

Ce prélat est officiellement conseiller de nonciature aux Philippines, mais réside en fait à Hong Kong, où il sert de lien entre le Saint-Siège et les diocèses de la République populaire de Chine. Pour les autorités chinoises, il y est officiellement présenté comme le chef de la «mission d'études» du Saint-Siège, rappelle l'agence.