La région dispose de trois centres de congrès rapprochés

Réginald Harvey Collaboration spéciale

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

L'hôtel et centre de congrès Le Montagnais est situé boulevard Talbot, qui est le prolongement de l'autoroute 175, en provenance de Québec, à l'entrée de Saguenay. Il se trouve à deux pas de deux grands centres commerciaux et à quelques kilomètres à peine du centre-ville.

Cet établissement figure dans la catégorie 4-étoiles, comprend 307 chambres, dont huit suites, et 17 salles de réunion et il possède une capacité maximale d'accueil en banquet de 1100 personnes. Daniel Marquis, son directeur des ventes, en dégage un des caractères distinctifs: «Nous sommes un des plus gros endroits au Québec qui intègrent les services d'hôtellerie et de centre de congrès et, dans ce sens-là, on se compare facilement au Manoir Richelieu dans Charlevoix.» En raison principalement de la présente de Rio Tinto Alcan dans la région, Le Montagnais est même appelé à recevoir des congrès sur la scène internationale.

Il y a à l'heure actuelle un important projet dans l'air, comme le laisse savoir M. Marquis: «On est en train de regarder la possibilité de construire un gros atrium dans le but d'attirer la clientèle familiale. On possède déjà piscine, bain tourbillon et sauna, sauf qu'on veut agrandir notre complexe aquatique en le dotant d'un jardin intérieur et d'un spa. Tout cela devrait être réalisé d'ici décembre prochain.»

La Saguenéenne

Cet établissement prend place rue des Saguenéens et côtoie lui aussi de près les deux centres commerciaux majeurs qui longent le boulevard Talbot, l'un presque en face de l'autre. À la fois hôtel et centre de congrès, celui-ci figure lui aussi dans la catégorie des 4-étoiles. Il est doté de 118 chambres, dont six suites, et il est en mesure de servir 1200 personnes en banquet. La directrice des ventes, Carole Bouffard, souligne un des attraits majeurs de ce complexe hôtelier: «On a sur place la plus grande salle de spectacle qui est intégrée à nos installations; celle-ci possède une scène permanente avec système d'éclairage et on peut la monter en formule cabaret avec une capacité d'accueil de 800 personnes, ce qu'on fait normalement. Selon les informations dont on dispose, on posséderait une des plus grandes salles de spectacle intégrées à un hôtel au Québec.»

Mme Bouffard fait ressortir un autre des atouts majeurs de La Saguenéenne dont sa clientèle tire profit: «Dans nos cham-bres, on offre à nos clients les appels interurbains sans frais au Canada et aux États-Unis. Généralement, on paye les appels locaux dans les hôtels et on est loin d'offrir un tel service.» Elle énumère d'autres traits enviables: «Bien sûr, les services Internet sans fil sont accessibles dans toutes les chambres et les salles de réunion; il y a aussi l'atrium tropical polynésien avec piscine à l'eau salée, qui est aussi l'une de nos particularités. En plus, on est engagé dans une démarche de développement durable.»

Holiday Inn Saguenay

Ce centre des congrès possède les qualités requises pour être classé dans la catégorie

4-étoiles avec ses 155 chambres, ses deux suites, ses 16 salles de réunion et sa capacité d'accueil de 1000 personnes en banquet. Il a été le récipiendaire de nombreux prix pour les initiatives qu'il a prises en matière d'économie d'énergie. L'arrondissement Jonquière abrite cet établissement, boulevard du Royaume, là où il figure comme une sorte de trait d'union entre le Saguenay et le Lac-Saint-Jean.

Le Holiday Inn Saguenay prend place à cet endroit depuis 15 ans. Réjean Laberge, directeur des banquets et coordonnateur des congrès depuis tout ce temps, le décrit ainsi: «On est un vrai centre de congrès qui se démarque physiquement de l'hôtel et nos 16 salles sont situées dans une vraie bâtisse à part qui a pignon sur rue. Voilà ce qui nous distingue, avec le stationnement qui prend place à l'avant et notre situation géographique avantageuse.»

Il fournit plus de détails sur ce point: «Avec la présence dans notre voisinage de la nouvelle autoroute 170, on est placé un peu comme au centre de la région. De la fenêtre de mon bureau, j'aperçois le nouveau quartier d'où arrive directement à l'hôtel le sentier de motoneige, si on parle de ce marché. Pour ce qui est de l'autoroute, les gens l'apprécient beaucoup parce que, maintenant, Alma et le Lac-Saint-Jean sont beaucoup plus faciles d'accès; on peut se rendre tout aussi aisément du côté de La Baie ou de Chicoutimi.»