Une nouvelle signature

Photo: Ville de Montréal

À compter du mois d'avril, les taxis montréalais pourront afficher de la publicité sur le toit des véhicules. La Ville de Montréal a dévoilé hier la nouvelle signature visuelle des taxis, ainsi que le lanternon et le support publicitaire conçus par un designer.

L'affichage publicitaire, qui permettra aux chauffeurs d'encaisser des revenus supplémentaires, pourrait être perçu par les Montréalais comme une source de pollution visuelle supplémentaire. La responsable des transports au comité exécutif, Manon Barbe, a toutefois soutenu que la publicité sur les taxis montréalais était devenue inévitable. L'entente intervenue l'an dernier entre la Ville et l'industrie du taxi prévoit également une série de mesures auxquelles devront se plier les chauffeurs de taxi pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. La Ville souhaite uniformiser la couleur des taxis montréalais dans six ans.
2 commentaires
  • Nicolas Thibodeau - Inscrit 19 février 2010 08 h 55

    Nouvelle Pollution Visuelle Publicitaire

    Quel désarroi de se voir imposer plus de plublicités! À quand les publicités sur les trottoirs, les rues, sur tous les édifices, les résidences... À quand un environnement moins mercantile? À quel prix peut-on acheter un paysage sans publicité? Enfin... En espérant qu'on puisse, un jour ou l'autre, suivre l'exemple de certaines villes brésiliennes ayant bannis les pollutions publicitaires. Il ne sera jamais trop tard pour rejeter les arguments fallacieux de la nécessité d'envahir l'espace public par l'espace publicitaire...

  • Maurice Monette - Inscrit 19 février 2010 12 h 08

    Depuis juin 1989, depuis que karol wojtyla alias jean-paul II a cédés les...

    ...cordons de la Bourses du Monde Démocratique de la Planète aux dirigeants(es) mercantiles de Celui-ci, plus aucune limite n'a été respectée quant à la cupidité humaine, qui est redevenu le Vice qui a entraînée la destruction de la plupart des biomes de notre Biosphère.

    Ainsi, les océans et les mers ont été sur-exploités(es) pour les profits que leurs ressources halieutiques pouvaient apporter dans les coffres des Banques et de toutes les autres organisations mercantiles qui font leurs profits à faire soit-disant fructifier les économies de leurs clients(es).

    Puis, Ici, au Québec en particulier, la même lubie a poussées les compagnies dites forestières à raser une grande partie de nos forêts, provoquant du même coup un grave déficit de la réaction naturelle produite par la respiration du feuillage des arbres, qui est d'exhalé de l'ozone. L'ozone étant le gaz qui monte dans la troposphère (qui est la couche de l'atmosphère d'une dizaine de kilomètres d'altitude d'épaisseur, directement en contact avec notre Biosphère) et filtre les rayons ultra-violets de l'astre solaire. Donc, cette couche normalement sert à nous protéger de tous les maux potentiels causés par l'exposition de notre épiderme à ces rayons. Bref, c'est un autre effet pervers causé par la cupidité de ces compagnies dites forestières et qui cause un risque très réel de nous exposer directement aux rayons du soleil. Tout ÇA, parce qu'il n'y a plus aucune limite à la cupidité maladive de l'espèce humaine.

    Puis, pour satisfaire cette cupidité, les gens coupent sur leurs loisirs parce qu'ils / elles doivent faire de l'argent pour répondre aux obligations monétaires que cette "furie dépensière" a induite. Mais, une partie de plus en plus grande de la masse humaine ne peut travailler pour gagner sa vie car, la récession volontairement induite, depuis ce juin 1989, par cette cupidité maladive humaine en a poussés(es) plusieurs(es) à vivre en marge de la $ociété humaine $aine (société humaine saine), aux crochets de divers programmes de compensations pour subvenir aux besoins de base alors, où est l'erreur d'après vous...?

    Eh maintenant ! Pour satisfaire ce Vice de faire de l'argent à tous prix,
    on polluent l'espace visuel des gens pour les "assommer" avec des encarts publicitaires sur des véhicules taxis, question de soutirer de l'argent au système mais, qui pollue encore plus l'espace visuel des gens qui est déjà surchargé et qui ne peuvent pas empêcher car, ce sont les lois du "libre-marché". Tout ce qui s'est déroulé politiquement, socialement, organisationnellement, écologiquement, et ce, mondialement, c'est entièrement dû à cet abandon du Rôle de Pacificateur que l'Église Catholique avait accepté de remplir, depuis la dernière mondiale 39-45, jusqu'à cette date fatidique où karol wojtyla alias jean-paul II a laissée tomber cette Tâche primordiale dans le bon fonctionnement du Monde des croyants(es).

    Ce serait à réaliser une fois pour toutes !