En bref - Le colonel Williams a comparu par vidéoconférence

Belleville, Ontario — Lors de sa comparution en cour par vidéoconférence, hier, le colonel Russell Williams, jadis un commandant des Forces canadiennes très respecté, a donné l'impression de ne plus être que l'ombre de lui-même.

Âgé de 46 ans, le colonel Williams est accusé des meurtres au premier degré de Jessica Lloyd, 27 ans, et de la caporale Marie-France Comeau,

37 ans. Il a brièvement comparu, hier, à partir du centre de détention de Quinte, en Ontario. L'accusé portait une combinaison orange et ne s'était pas rasé. Il a marché d'un pas nonchalant vers la caméra et est demeuré voûté. Il a poussé un grand soupir avant d'indiquer son nom au complet — David Russell Williams — aux fins des procédures. La brève comparution du colonel Williams a illustré la soudaine et choquante chute de l'ancien commandant de la base militaire de Trenton, en Ontario. Par ailleurs, la police provinciale a poursuivi ses perquisitions dans la résidence secondaire de M. Williams, à Tweed.
1 commentaire
  • Roland Berger - Inscrit 19 février 2010 10 h 00

    Repentir ou show ?

    Nous avons appris hier que le colonel Williams s'était assuré les services de célèbre avocat Michael Edelson. Peut-être ce dernier y est-il pour quelque chose dans la mine déconfite du soldat. Le procès est déjà amorcé, devant les caméras.
    Roland Berger
    St Thomas, Ontario