En bref - Nicolo Rizzuto plaide coupable et paye sa dette

Nicolo Rizzuto a plaidé coupable hier à des accusations d'évasion fiscale, payé ses dettes au fisc et quitté le tribunal, sourire aux lèves et chapeau mou sur la tête. Ce présumé mafioso âgé de 85 ans était poursuivi pour avoir caché au fisc un montant de 5,2 millions. L'argent se trouvait dans trois comptes bancaires suisses ouverts avec des prête-noms.

Cette évasion fiscale remontait à plus de 15 ans. Hier, au palais de justice de Montréal, il a fallu moins de 15 minutes pour que le dossier au fisc du présumé mafioso devienne en règle. Les infractions reprochées à Nicolo Rizzuto, père du présumé chef de la mafia montréalaise, Vito Rizzuto, et grand-père de Nicolo Rizzuto fils, remontent aux années 1990. Nicolo Rizzuto aurait pu être jeté en prison, mais Me Poulin a expliqué que les peines d'emprisonnement étaient rares dans de tels cas. Hier, Rizzuto a également profité de l'occasion pour régler une poursuite au civil intentée par les agences de revenu fédérale et québécoise.