37 % des Français ont une bible, mais seulement 5 % la lisent régulièrement

Paris — Près de 37 % des Français possèdent une bible et parmi eux, 3 % la lisent tous les jours ou presque, 2 % au moins une fois par semaine, indique un sondage IPSOS réalisé pour l'Alliance biblique française, à l'occasion de sa nouvelle exposition itinérante La Bible, patrimoine de l'humanité.

Le nombre de propriétaires de bibles est en recul de 5 % par rapport à 2001, car, selon un sondage effectué cette année-là par l'institut CSA, 42 % des personnes interrogées disaient posséder une bible. Les catholiques pratiquants sont logiquement les lecteurs les plus assidus avec 68 %.

Pour 46 % des Français, le principal intérêt de la lecture de la Bible est religieux et spirituel. Pour 43 % des Français, la lecture des textes peut être intéressante pour d'autres raisons (26 % avancent l'intérêt culturel ou littéraire et pour 17 % l'intérêt historique).

Environ 66 % des Français considèrent que la Bible est une référence culturelle relativement peu présente dans la société française et un quart des personnes interrogées considèrent même qu'elle n'est pas du tout présente.

Mais les Français connaissent bien les épisodes bibliques. L'épisode le plus connu revient à Marie, Joseph et la naissance de Jésus (91 % le connaissent, dont 74 % précisément), devant l'Arche de Noé (91 %, dont 66 % précisément) et la mort et la résurrection de Jésus (88 %). Le quatrième épisode le plus cité est celui concernant Moïse, les plaies d'Égypte et le passage de la mer Rouge.

Le sondage a été réalisé les 29 et 30 janvier, par téléphone auprès d'un échantillon de 1017 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.
4 commentaires
  • - Inscrit 8 février 2010 19 h 01

    Quel symbole !!

    La blibe est un outil, l'outil par excellence pour l'endoctrinement et le conditionnement des masses, en Occident.

    Le Coran est . . . . , en Orient.

    S.v.p., sortons nos esprits des cavernes noires, sales et SANS issue des temps archaïques, sortons de la NÉGATION de la modernité, des sciences et de tous ce qui en découle une fois pour toute.

    Embrassons la vie dans la plus grande liberté vraie du corps et de l'esprit !!

    S.v.p., rendons-nous justice en s'appropriant la liberté, celle qui fait de l'homme un demi-dieu, la liberté qui permet de choisir, de faire des choix ''éclairés et sans contrainte'', dans le respect de la liberté de l'autre.

    S.v.p., cessons de conditionner nos enfants dans le modèle religieux duquel il est si difficile de sortir pour enfin pouvoir prendre en main sa vie en toute liberté.

    Le privilège de la vie n'a d'égal que la satisfaction de la mener SOI-MÊME adéquatement, en accord avec le bon sens et les connaissances, tant pour soi que pour tous les autres !!

    À la si belle et si grandiose liberté, élément fondamental de la justice humaine !!

    [Sinon, il faut s’en remettre à la justice d’un djeu, justice qui n’est rendue qu’après la mort, alors !?!]

    P.S. C’est sûr qu’on a besoin d’un guide, d’une aide de temps à autre et c’est bien là que nos sociétés font défauts avec l’archaïque institution qu’est la religion pour combler ces besoins-là, besoins d’appui, d’écoute, de conseil, d’orientation, de réconfort, etc., besoins pouvant être certainement mieux satisfaits par les sciences humaines et toutes sortes d’organismes civils, beaucoup mieux que par des balivernes conditionnelles à la FOI AVEUGLE, balivernes datant de l’époque de l’ignorance TOTALE, il y a 2,000 ans et plus.

  • Drachme - Inscrit 9 février 2010 10 h 22

    À M. Paradis

    M. Paradis,

    C'est vous qui me semblez ingnorant et aveuglé par la soi disante modernité à laquelle vous vous abreuvez. La Bible n'est pas à prendre au pied de la lettre mais d'une manière symbolique et morale. Il y a dans la Bible une profondeur qui semble vous échapper. Et d'abord, l'avez-vous déjà lue ? Ne serait-ce que les Évangiles ? Au lieu de taxer les livres saints d'archaïques ou d'anachroniques vous devriez daigner y jetter l'oeil et ouvrir votre esprit. Vous y trouverez une richesse symbolique et spirituelle que l'on ne retrouve pas dans les monographies et les autres ouvrages scientifiques. J'ai déjà pensé comme vous, ou presque. L'ignorance n'est pas toujours celle que l'on croit.

  • Dominic Helppae - Inscrit 9 février 2010 22 h 23

    À Drachme:

    J'ai personnellement lu les 4 évangiles du NT, dont j'ai apprécié la lecture même s'il y a évidemment des évènements redondant, étant donné qu'ils racontent la même fable ou, si vous trouvez le terme péjoratif, histoire morale. Si je peux mettre la main sur une copie papier de l'Ancien Testament (pour des ouvrages si volumineux je préfère le papier à Internet) à prix réduit je lirai ce recueil de textes également. J'ai beaucoup d'intérêt pour les ouvrages religieux puisque leur lecture me permet de mieux comprendre une dimension importante de la vie de beaucoup de gens de par le monde.

    Je suis profondément athée, mais je ne suis pas ici pour faire du prosélytisme. J'ai plutôt une suggestion de lecture à vous faire dont j'ai lu les analyses et dont je m'apprête ce soir à faire la lecture. Cet ouvrage, intitulé «The Jefferson Bible: The Life and Morals of Jesus of Nazareth» (disponible en ligne sur le site de l'université de Virginie http://etext.lib.virginia.edu/etcbin/toccer-new2?i

  • Drachme - Inscrit 10 février 2010 16 h 19

    À M. Helppea

    Monsieur,

    Je n'ignore pas la vaste littérature athée, au contraire. Je ne sais combien d'ouvrage, chaque année, est plublié pour démontrer l'inexactitide de tel ou tel événement relaté par les Évangiles ou encore davantage, par l'Ancien Testament. D'autres convergent à démontrer l'inexistence de Dieu et je ne sais quoi encore. La Foi, du moins pour ma part, n'est pas une démarche intellectuelle ou rationnelle mais une démarche personnelle et affective. En d'autres mots, sans doute vides pour vous, la Foi vient du coeur. C'est tout un cheminement de vie et d'expériences à la limtites du dicible qui ont fait que je suis un homme de Foi. J'ai déjà été athée et je m'abreuvais, comme vous, à toute sorte de théories qui venaient confirmer ma pensée. Freud, entre autres, m'était très utile en cette matière et sans compter les philosophes ou les scientifiques qui abondaient tous dans le même sens; soit que Dieu n'existe pas. Mais un jour (comprenez que ça ne s'est pas fait en un seul jour), mon esprit et surtout, mon coeur se sont ouvert et là j'ai senti qu'Il était là. Je ne peux dire pourquoi ni vraiment comment. Ce fut comme ça. C'est tout. Par la suite, j'ai lu la Bible. Je ne l'ai pas lu en me disant que c'était un ouvrage d'histoire. Je me suis laisse touché, j'ai senti, j'ai réfléchi et oui, d'une certaine manière, j'ai "compris". De l'avoir lue n'a pas renforcé ma foi -j'aurais pu la perdre en lisant par exemple les récits de la femme de Loth, de Samson et d'autres histoires tout aussi "impossibles". Mais le sens derrière est venu me montrer l'essentiel, le profond, le mystère. La Foi ne sa base pas sur une série de thèses et d'anti-thèses mais sur l'ouverture du coeur et de l'esprit. La Foi m'a ouvert, plus que la psycologie, la philosophie ou la science en général, au Cosmos. Vous êtes profondément athée et c'est correct. Je suis profondément croyant et c'est correct aussi.
    Gino Lesage.