En bref - Les motoneigistes sont incités à ne pas circuler sur la glace

Plusieurs incidents impliquant des motoneigistes qui se sont aventurés sur des cours d'eau, ces derniers jours, incitent l'Association des motoneigistes du Québec à réitérer son message affirmant qu'il ne faut en aucun temps circuler sur les lacs et les rivières. Samedi, quatre motoneigistes ont eu la peur de leur vie sur le lac Saint-Pierre, près de Maskinongé, quand la glace a cédé sous le poids de leurs motoneiges.

Ils ont souffert d'hypothermie. L'Association des motoneigistes rappelle que les cours d'eau peuvent paraître glacés, mais que l'épaisseur de la glace est souvent incertaine. Elle peut se modifier en quelques heures en raison des conditions météorologiques changeantes. La noyade est l'une des principales causes de décès en motoneige. Un des trois décès de motoneigistes survenus cette saison est imputable à une noyade, sur la Côte-Nord.