En bref - Menace de poursuite

L'Association des fromagers artisans du Québec menace le gouvernement Charest d'intenter un recours collectif pour obtenir réparation pour les artisans laitiers touchés de plein fouet par la crise sanitaire de l'été 2008. Le regroupement a brandi cette menace hier après que le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) eut déposé une offre définitive pour lui venir en aide. Or cette offre ne contient pas d'argent frais, déplore l'Association, et «ne vient que timidement bonifier la proposition de la semaine dernière que nous avions déjà rejetée», a indiqué au Devoir son président, Louis Arsenault.

Alors que les producteurs réclament 7,5 millions de dollars pour combler le manque à gagner causé par la crise de la listériose, le MAPAQ a soumis hier aux fromagers un plan révisé qui assure une nouvelle fois l'accès facilité à un programme de subvention pour la mise à niveau des unités de production. Montants en jeu? De 25 000 à 50 000 $, pour des dépenses qui, désormais, n'ont plus à être engagées, mais peuvent l'avoir été depuis le début de la crise. Trop peu, dit le regroupement.

À voir en vidéo