En bref - Le mot de l'année

SPRINGFIELD, Mass. — Le verbe anglais «to admonish» (admonester) a été choisi «mot de l'année» par l'éditeur de dictionnaires Merriam-Webster, un choix basé sur la fréquence des recherches dans le dictionnaire en ligne.

Le mot, qui remonte au XIVe siècle, a connu un regain de popularité quand le Congrès américain a «admonesté» le représentant Joe Wilson pour avoir publiquement traité le président Barack Obama de menteur lors de son discours au Congrès. L'éditeur du dictionnaire Merriam-Webster, Peter Sokolowski, a expliqué que ce mot s'est retrouvé à «l'intersection de l'actualité et du vocabulaire». Les autres mots en lice étaient «inaugurate», «pandemic», «furlough» et «rogue» — ce dernier faisant référence à la candidate républicaine à la vice-présidence, Sarah Palin, et le seul qui se trouvait déjà dans la liste de 2008.

À voir en vidéo