Residence Inn Marriott, rue Peel - L'inspection se poursuit

D'ici à ce qu'elle obtienne l'attestation de solidité de la façade de l'hôtel Residence Inn Marriott, rue Peel, la Régie du bâtiment du Québec opposera un refus à la réouverture du tronçon de cette artère névralgique du centre-ville de Montréal, fermé depuis le 16 juillet dernier.

Se montrant sensible au mécontentement des commerçants, la Régie dit faire en sorte que le propriétaire prenne toutes les actions possibles afin de fournir l'attestation demandée dans les meilleurs délais.

Le propriétaire doit fournir à la Régie du bâtiment une attestation de solidité ou un plan des travaux à réaliser à la mi-septembre. La Régie et la Ville de Montréal pourraient alors, à ce moment, autoriser une réouverture partielle ou totale de la rue Peel.

Et pourquoi pas maintenant? La Régie du bâtiment craint que «d'autres éléments ne tombent». «Le panneau, il est assez lourd, il est tombé tout droit, mais si ce sont d'autres éléments qui sont fragilisés dans la façade, on ne sait pas comment ils peuvent tomber et rouler dans la rue», a indiqué la porte-parole de la Régie du bâtiment, Marjolaine Veillette.

Les experts embauchés par le propriétaire ont complété l'inspection de 70 % des 1000 panneaux de béton de la façade de l'immeuble, a fait remarquer la Régie du bâtiment, hier.

Le porte-parole de l'opposition officielle en matière de travail, François Rebello, a dénoncé le fait que ce soit une équipe d'experts choisie par l'hôtel, et non par la Régie du bâtiment du Québec, qui inspecte la façade de l'immeuble. «La Régie [doit] envoyer ses propres inspecteurs afin qu'ils étudient sérieusement la possibilité d'exiger la démolition immédiate de la façade. C'est l'hypothèse du gros bon sens».

À voir en vidéo