En bref - Jeune meurtrier condamné

L'adolescent qui a admis avoir tué Francesca Saint-Pierre, 14 ans, en août 2007, à Rivière-des-Prairies, dans l'est de Montréal, a écopé hier d'une peine de trois ans en garde fermée suivie de trois ans de surveillance.

Le juge James Brunton, de la Cour supérieure, qui siégeait en Chambre de la jeunesse, à Montréal, a ainsi entériné la proposition commune de la Couronne et de la défense. Le jeune homme avait 15 ans au moment du meurtre. Il résidait alors au même centre jeunesse que Francesca Saint-Pierre. Lors d'une sortie, il a suivi la jeune femme pour ensuite lui fracasser le crâne à l'aide d'une batte de baseball. Le juge Brunton a fait valoir en cour que l'adolescent souffre du syndrome de Gilles de la Tourette, qu'il est bipolaire, qu'il a un déficit de l'attention et qu'il est atteint d'un sentiment de supériorité alors qu'il lui arrive même de se prendre pour Dieu. À la fin de l'audience, un membre de la famille de Francesca Saint-Pierre a invectivé l'adolescent, qui a esquissé un sourire à plusieurs reprises durant le procès.

À voir en vidéo