En bref - Amis poilus sur la colline

À l'initiative de la militante pour les droits des chiens Micheline Robitaille, quelques centaines de personnes accompagnées de leurs fidèles amis poilus se sont rassemblés, hier, sur la colline parlementaire à Québec et devant le bureau de circonscription du premier ministre Jean Charest afin de réclamer au gouvernement une loi visant à éradiquer une fois pour toutes les 2000 usines à chiots qui font, selon eux, la pluie et le beau temps sur le territoire québécois.

Micheline Robitaille demande notamment la création d'un registre où tous les endroits de garde de chiens seraient répertoriés et la réglementation de ceux-ci.

À voir en vidéo