En bref - Pesticides et commerce

La multinationale étasunienne Dow Agroscience a formellement déposé jeudi un avis d'arbitrage auprès du tribunal de l'ALENA parce qu'elle estime que le Code des pesticides du Québec, qui interdit l'épandage de son herbicide 2,4-D dans les pelouses, constitue une entrave illégitime au commerce.

Plusieurs groupes écologistes entendent lutter contre cette démarche et demandent au gouvernement canadien de faire échec à cette tentative de «faire passer la santé publique et celle des enfants derrière les intérêts» de la multinationale, selon le mot d'Hugo Séguin, du groupe Équiterre.

À voir en vidéo