En librairie - Et le verbe se fait encre...

La littérature portant sur la religion est loin de se limiter aux Écritures saintes. Le Devoir a épluché quelques bouquins récents tirés de la francophonie et ayant pour thème la foi.

Contrefaçon ou relique? L'authenticité du suaire de Turin, ce drap de lin qui aurait recouvert le Christ et sur lequel son visage se serait imprimé, ne fait toujours pas l'unanimité chez les catholiques. Claude Gagnon et Jean Lauzon suggèrent leur version dans L'Image de Dieu. La Véritable Histoire du suaire de Turin: un alchimiste a produit un faux pour réunir les chrétiens au XVe siècle, mais le véritable suaire serait caché quelque part au Moyen-Orient. Ce roman, publié chez Bellarmin, s'inscrit à la limite de la fiction et de l'histoire.

André Myre, bibliste québécois, propose une revisite de l'Évangile selon Marc en créant un nouveau texte qui suit le même format, intitulé Lui. Il y transpose les récits en Galilée dans les quartiers de Montréal et transforme les enjeux pour qu'ils soient actuels, dans ce livre publié chez Novalis. Après chaque partie de son texte, Lui suit un passage de Marc. Myre affirme pourtant que son livre ne doit pas être considéré comme un texte religieux, mais bien comme un livre «pour des hommes et des femmes d'aujourd'hui [...] sensibles aux bouleversements culturels qui les affectent, êtres humains épris d'intériorité et d'engagement, mais très réticents vis-à-vis de tout ce qui touche au religieux».

Par l'image

Petit bouquin à laisser traîner dans la maison, parce qu'agréable à feuilleter, Le Dico des symboles chrétiens dans l'art présente, dans une superbe mise en pages, 200 reproductions d'oeuvres d'art. De fresques du IIIe siècle à Giotto, en débordant jusqu'à l'Autoportrait au Christ jaune, de Gauguin, ce petit livre carré «décrypte les symboles chrétiens dans les oeuvres d'art à la lumière de la Bible et de son message». Le tout est divisé en 80 thèmes expliqués par Monique Scherrer. Ce dico permet de comprendre la signification des vases, des colombes ou des personnages aux deux doigts levés dans les oeuvres chrétiennes.

Bayard Jeunesse offre aux tout-petits leur premier contact avec les Écritures dans Mon premier imagier de la Bible, de Katia Mrowiec. Ce petit livre carré et robuste raconte l'histoire de Dieu à travers l'explication de 50 mots et concepts choisis dans le Livre saint, dont la soif, les anges, le pain et le ciel. Les illustrations colorées et amusantes d'Amélie Dufour sauront attirer l'oeil des jeunes lecteurs.

La bédé et la foi se rencontrent depuis 1992 dans Les Chercheurs de Dieu, aux éditions Bayard Jeunesse. Dans le 16e tome, Aux côtés des plus démunis, cinq personnages qui ont marqué l'histoire par leur engagement auprès des moins nantis vivent dans les cases dessinées de quatre bédéistes. Les aventures de la militante Geneviève de Gaulle, du journaliste Raoul Follereau, de l'écrivain catholique Frédéric Ozanam, du prêtre Pedro Meca et de la capitaine de l'Armée du Salut Denise Brigou donnent l'espoir d'un monde plus solidaire.

Genèses

Daniel Marguerat, spécialiste de l'histoire de Jésus, publie chez Bayard-Labor et Fides L'Aube du christianisme, une brique qui raconte la genèse du christianisme, puisqu'il «n'est pas né d'un seul coup». Le jour se lève, au premier chapitre, sur Jésus de Nazareth pour se terminer sur l'apport de Paul à la création de l'identité chrétienne. On y découvre comment la vie de Jésus a été interprétée par les premiers chrétiens, qui cherchaient alors leur place entre Jérusalem et Rome. Ce livre est une courtepointe d'articles ou de collaborations que Marguerat a publiés ces vingt dernières années.

On découvre par miettes le philosophe catholique français Jean Guitton au fur et à mesure que son ancienne sténographe, Anne Creuchet, nous fait le récit de leur relation, dans Monsieur Chrétien. Souvenirs de Jean Guitton, publié chez Bayard Éditions. Celle qui pendant plus de 20 ans a joué avec lui «à s'enfermer dans une petite pièce remplie de livres et de papiers» présente un homme passionné, rêveur, mais doutant aussi parfois de lui-même. Un regard intime sur l'un des plus grands penseurs catholiques du siècle dernier.

D'un Christian à Judas

Partant du constat «que nos sociétés sont désormais plurielles, religieusement et culturellement», le prêtre français Christian Salenson s'intéresse à la pensée d'un prieur de Tibhirine, Christian de Chergé. Ce moine trappiste, assassiné avec six autres frères en 1996 pendant la guerre civile algérienne, a passé sa vie entouré de musulmans. L'essai qu'est Christian de Chergé, une théologie de l'expérience explique que le moine y a découvert la fécondité de la rencontre avec l'islam, qui permet à la foi chrétienne de s'approfondir.

C'est l'apôtre qui a vendu Jésus pour 30 pièces qui se confie dans La Nuit de Judas. Jean-François Bouthors, éditeur et ancien journaliste, lui donne la parole parce que, «quand Giotto le peint dans la chapelle des Scrovegni à Padoue, il lui donne, contre toute attente, non pas le visage d'un traître cupide mais les traits d'un adolescent perdu». Judas demande aux lecteurs dès la première page de ne pas le juger trop vite, car ils risqueraient de «prendre ce qui [les] habite pour [ses] raisons d'agir». Le texte de Bouthors, publié aux Éditions de l'Atelier, s'appuie sur ce qui est dit de l'apôtre dans le Nouveau Testament.

Au Québec

Alors que les églises se mutent en condos ou en salles de concert, un groupe assorti d'historiens, de théologiens, de conservateurs et de militants pour la sauvegarde du patrimoine religieux a regroupé ses écrits dans Le Patrimoine religieux du Québec. Éducation et transmission du sens, publié aux Presses de l'Université Laval. Ce bouquin de 400 pages, dont 50 de photographies qui font voyager, fait suite à un colloque sur la question qui a eu lieu en 2006. Les auteurs proposent une réflexion sur les défis de la transmission des coutumes, de l'histoire, des objets liés au culte et du patrimoine immobilier. L'ouvrage suggère la sensibilisation, l'exposition et la valorisation pour sauver le riche patrimoine du Québec.

À voir en vidéo