Reprise de la consultation sur l'itinérance

La Commission parlementaire sur l'itinérance reprendra ses activités dès demain afin de compléter la période d'audiences publiques. Une décision qui devrait lui permettre de déposer son rapport avant la fin des travaux à l'Assemblée nationale, prévue en juin, à appris Le Devoir.

Le président de la Commission des affaires sociales, le libéral Geoffrey Kelley, a en effet confirmé hier que la décision de terminer, dès demain, les audiences publiques a été prise afin de pouvoir ensuite plancher sur la rédaction du rapport.

Cette seconde étape, a-t-il précisé, nécessitera en effet beaucoup de travail avec les députés des autres formations politiques membres de la commission. Or, a ajouté M. Kelley, on souhaite pouvoir déposer le rapport, et les recommandations qui devraient en découler, d'ici la fin des travaux en juin. Il se dit d'ailleurs confiant d'y parvenir.

Cette reprise des travaux de la commission a été saluée par le Réseau Solidarité itinérance du Québec. «Tous les ministères concernés doivent agir de façon concertée afin de réduire et de prévenir l'itinérance, a d'ailleurs souligné sa présidente, Marie-Claude Vézina. Les problèmes et les solutions ont été nommés durant la commission parlementaire, fournissant tout le matériel pour que le gouvernement se dote d'une politique en itinérance dès 2009.» Plus de 200 groupes ont d'ailleurs demandé au premier ministre Jean Charest d'agir en ce sens dans une récente campagne de lettres.

Selon le coordonnateur du Réseau d'aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal, Pierre Gaudreau, une telle politique devrait permettre de renforcer certains droits des personnes en situation d'itinérance ou à risque de devenir itinérantes.

À voir en vidéo