Recours collectif contre Maple Leaf: la Cour promet une décision rapide

Le juge Martin Castonguay de la Cour supérieure a promis, hier, une décision rapide dans le dossier du recours collectif des victimes de la listériose contre Maple Leaf.

Un règlement hors cour est intervenu entre les requérants et la compagnie, mais le juge Castonguay doit maintenant décider s'il l'entérine, s'il le modifie ou s'il le rejette.

Il a cependant déjà indiqué que la demande de recours collectif répondait désormais aux critères et que le recours en soi était recevable.

En vertu de l'entente, Maple Leaf verserait 25 millions de dollars, montant qui pourrait atteindre 27 millions selon certaines dispositions, si le fonds initial s'avère insuffisant pour défrayer les indemnités réclamées.

Cette entente a déjà été entérinée par les tribunaux de l'Ontario et de la Saskatchewan.

Au Québec, la demande de recours avait été déposée l'été dernier par l'organisme Option consommateurs, au nom d'une des plaignantes, Marie-Josée Bonneau, à la suite de l'éclosion de listériose qui a mené au rappel de produits Maple Leaf entre les 1er janvier et 31 août 2008. Jusqu'ici, plus de 5200 personnes se sont inscrites au recours collectif à travers le

Canada, dont quelques centaines au Québec, mais les parties s'attendent à ce que ce nombre augmente.

La somme de 25 millions servira à indemniser les personnes qui ont consommé les produits alimentaires rappelés, ainsi que leur famille, si elles ont subi des dommages physiques ou psychologiques en raison de cette consommation.

À voir en vidéo