En bref - Fritzl condamné

Sankt-Polten, Autriche — Josef Fritzl a été condamné hier à passer le restant de ses jours dans un centre psychiatrique fermé pour avoir, pendant 24 ans, gardé sa fille prisonnière dans une cellule aménagée sous la maison familiale et l'avoir violée à répétition, lui faisant sept enfants.

Reconnu coupable de tous les chefs d'inculpation retenus contre lui, l'accusé, âgé de 73 ans, a accueilli le verdict avec calme, inclinant la tête en se rasseyant. Il a renoncé à son droit de faire appel. «Je regrette de tout mon coeur [...] Je ne peux plus revenir en arrière», avait-il déclaré au tribunal plus tôt. Condamné à perpétuité, Josef Fritzl ne pourra jouir de la liberté avant au moins 15 ans.

À voir en vidéo