En bref - Cathie Gauthier retrouve une certaine liberté

Saguenay — Cathie Gauthier pourra retrouver une certaine liberté au cours des prochaines semaines, ainsi qu'en a décidé le juge Richard Grenier de la Cour supérieure, hier après-midi, au Palais de justice de Saguenay.

Cathie Gauthier est accusée des meurtres prémédités de ses trois enfants et d'avoir aidé son conjoint à s'enlever la vie dans un pacte de suicide, le 1er janvier dernier. Elle devra rester dans une maison de thérapie pour femmes, qu'elle ne pourra quitter que pour recevoir des soins psychiatriques. Le juge Grenier a indiqué que seules les procédures ultérieures détermineront la responsabilité de Cathie Gauthier. Il a estimé qu'elle n'est pas dangereuse pour la société et qu'il n'y a pas de risque qu'elle s'enlève la vie. Pour lui, le droit à la présomption d'innocence a primé l'opinion qu'aurait pu avoir le public s'il l'avait laissée en prison.

À voir en vidéo