Le pape se rendra demain en Afrique

Une famille regarde un portrait du pape Benoît XVI, peint aux couleurs du Cameroun, à l’extérieur de la basilique Marie Reine des apôtres, à Yaoundé, où il célébrera la messe mercredi.
Photo: Agence Reuters Une famille regarde un portrait du pape Benoît XVI, peint aux couleurs du Cameroun, à l’extérieur de la basilique Marie Reine des apôtres, à Yaoundé, où il célébrera la messe mercredi.

Cité du Vatican — Le pape Benoît XVI, qui entamera demain un premier voyage d'une semaine au Cameroun et en Angola, a dit hier souhaiter «prendre dans ses bras» toute l'Afrique, avec ses «blessures douloureuses» et ses «énormes espoirs» lors de sa visite.

«Avec cette visite, j'entends idéalement prendre dans mes bras le continent africain tout entier: ses mille différences, ses cultures antiques et sa marche difficile vers le développement et la réconciliation, ses graves problèmes, ses blessures douloureuses et ses énormes potentiels et espoirs», a déclaré le pape lors de la prière de l'angélus.

Évoquant les «défis et les espoirs qui animent» le continent africain, le pape a dit penser «aux victimes de la faim, des maladies, des injustices, des conflits fratricides et de chaque forme de violence qui malheureusement continue à frapper adultes et enfants, et n'épargne pas les missionnaires, prêtres, religieux, religieuses et volontaires».

Benoît XVI se rendra au Cameroun et en Angola à compter de demain et jusqu'au 23 mars. À Yaoundé, il s'adressera à tous les Africains et rencontrera le 19 mars les représentants des épiscopats de 52 pays réunis pour préparer un synode sur l'Afrique prévu en octobre au Vatican.

À voir en vidéo