Belgique - Le tueur de bébés aurait aussi tué une septuagénaire

Bruxelles — L'homme qui a tué deux bébés et une assistante maternelle dans une crèche de Belgique, vendredi, est peut-être aussi l'assassin d'une femme de 73 ans tuée chez elle une semaine auparavant.

«Il y a des éléments qui plaident pour une relation entre les événements de Termonde et le meurtre d'une vieille dame [...], le 16 janvier», a déclaré hier le procureur Christian Du Four lors d'une conférence de presse.

Kim De Gelder, un chômeur belge de 20 ans, a été inculpé samedi de l'assassinat des deux bébés, âgés de six et neuf mois, et de la puéricultrice, ainsi que de tentatives d'assassinat, à Termonde, à 30 km à l'ouest de Bruxelles.

Dix autres enfants en bas âge et deux adultes ont été blessés lors de cette agression dont les enquêteurs ne parviennent toujours pas à saisir les mobiles.

Selon la télévision publique VRT, des traces d'ADN permettant d'établir un lien entre les deux affaires ont été relevées au domicile de la septuagénaire, qui a également été tuée à coups de couteau.

Les indices découverts sur les lieux n'ont laissé aucun doute aux autorités, a poursuivi le procureur, ajoutant que la famille de la victime avait été informée.

«Ils ont été horrifiés par cette nouvelle [...] Mais, pour les proches de la victime, il y a une part de soulagement parce qu'ils savent qu'il y a un suspect pour cet acte horrible», a ajouté Christian Du Four.

Kim De Gelder, originaire de Belsele, un village situé à une trentaine de kilomètres des lieux du drame de vendredi, n'avait aucun casier judiciaire. Lorsqu'il a été arrêté, il avait sur lui un couteau, une petite hache et un pistolet factice et il avait revêtu un gilet pare-balles. Deux autres couteaux ont été trouvés sur les lieux de la tuerie.

Après deux jours de silence, il a finalement commencé à répondre aux enquêteurs, rapporte la presse belge.

À voir en vidéo