En bref - Schreiber contre Mulroney

Le recours civil de 300 000 $ intenté par Karlheinz Schreiber contre l'ex-premier ministre Brian Mulroney, en juin 2008, au Québec, doit suivre son cours.

C'est à tort que la Cour supérieure en a ordonné la suspension en novembre 2008, a tranché hier la Cour d'appel. Le juge Richard Nadeau avait jugé qu'un certain recoupement factuel entre les travaux de la commission d'enquête Oliphant et le recours civil intenté par M. Schreiber constituait un motif valable pour suspendre le recours. M. Mulroney en a appelé de cette décision en faisant valoir que le juge n'avait pas pris en compte son intérêt de mettre fin au recours intenté contre lui, et ce, le plus rapidement possible. D'autant plus que les faits allégués, signalait-il, remontent à 1993-94.

À voir en vidéo