En bref - Début des plaidoiries

La défense n'a fait entendre aucun témoin au procès pour le meurtre et la tentative de meurtre de deux gardiens de prison de Paul Fontaine.

La Couronne a donc amorcé hier son exposé final au jury, un exercice qui se poursuivra encore aujourd'hui. Selon la théorie du ministère public, Fontaine a criblé de balles le fourgon cellulaire de feu Pierre Rondeau et de Robert Corriveau (qui a miraculeusement survécu à l'attentat) en 1997 afin de gravir des échelons au sein des Hells Angels. Sous les ordres de Maurice Boucher, le gang criminel cherchait à enrayer le problème de la délation dans ses rangs en ordonnant à des subalternes de tuer des gardiens de prison. Boucher croyait à tort que les autorités n'accepteraient jamais de conclure un marché avec les auteurs de crimes aussi crapuleux, mais il avait tout faux. L'un des meurtriers, Stéphane Gagné, a en effet retourné sa veste et il a témoigné contre Paul Fontaine. Gagné est le seul témoin à avoir impliqué directement l'accusé dans le meurtre de Rondeau. Le procureur de la Couronne, Randall Richmond, s'est employé hier à corroborer la version de Gagné, qui a témoigné deux jours et qui a été contre-interrogé pendant 13 jours lors du procès.

À voir en vidéo