Vues d'ailleurs - Druk Yul, le pays du dragon-tonnerre

Pendant 30 ans, l'éminent moine bouddhiste Matthieu Ricard a eu droit à un accès privilégié au quotidien du Bhoutan, l'un des pays les plus méconnus et les plus fascinants du globe. Dans cette petite contrée pas plus grande que la Suisse, déposée comme un diadème mystique au sommet de l'Himalaya, le célèbre interprète du dalaï-lama a ainsi pu photographier au fil des jours les us et coutumes des habitants de ce haut lieu du bouddhisme, notamment ceux qui vivent dans les monastères, ces monastères où il a séjourné près de huit ans en compagnie de son maître à penser, le vénérable Dilgo Khyentsé Rinpoché.

Le célèbre fils du philosophe et journaliste Jean-François Revel livre la somme de toutes ces années dans Bhoutan, terre de sérénité (Éditions de La Martinière, 232 pages), où il décrit cet étonnant pays aux paysages inspirants, aux fortes traditions, à l'ubiquiste spiritualité et à l'intrigant indice BNB (pour «Bonheur national brut»), qui vient tout juste de tenir ses premières élections libres, en mars dernier.

Grâce à cet ouvrage, on entre par la grande porte dans Druk Yul, le «pays du dragon-tonnerre», et on constate bien vite que celui-ci a tout pour ressembler à n'importe quelle autre nation du continent asiatique, mais qu'«aucune d'entre elles ne pourra jamais lui ressembler», pour citer un haut fonctionnaire canadien.

Matthieu Ricard versera la totalité des droits d'auteur tirés de ce livre à des projets humanitaires en Inde, au Népal et au Tibet.

À voir en vidéo