En bref - Congédiement confirmé pour deux employés de Provigo

Québec — Un arbitre vient de confirmer le congédiement de deux employés d'un entrepôt de Provigo, à Québec, pour avoir consommé des éclairs au chocolat provenant de caisses brisées. Les deux travailleurs, qui comptaient dix ans d'ancienneté, avaient avoué leur faute. Ils avaient été filmés par les caméras de surveillance.

Dans sa décision, l'arbitre André Sylvestre souligne que, malgré la directive de l'employeur interdisant cette pratique, les deux travailleurs ont commis un délit très sérieux, une faute qui a «sapé» le lien de confiance nécessaire au maintien de leur emploi. Les deux employés espéraient s'en tirer avec une suspension. Le directeur de l'entrepôt a indiqué que les pertes annuelles d'inventaire pour cause de vol et de consommation illicite se chiffraient à 100 000 $ à l'entrepôt du parc industriel Armand-Viau.

À voir en vidéo