Égalité hommes-femmes: les pays nordiques toujours en tête

Genève — Les pays nordiques sont toujours les champions de l'égalité entre hommes et femmes, alors que la Chine, les États-Unis ou la France améliorent nettement leurs performances selon un classement publié aujourd'hui par le Forum économique mondial (WEF).

Dans son étude qui porte sur 130 pays, le WEF a placé comme l'an dernier la Norvège, la Finlande, la Suède et l'Islande en tête de peloton, ces pays comblant environ 80 % de l'écart existant entre les hommes et les femmes.

Pour la troisième année consécutive, la France a fait un bond vers le haut du classement, passant de la 51e place en 2007 à la 15e place en 2008, grâce à une participation féminine accrue en «matière économique et en matière d'influence politique», selon le WEF.

Au 57e rang, la Chine a gagné 17 places par rapport à l'année précédente, en réduisant les inégalités entre les sexes «dans l'éducation, la participation économique et la participation politique».

De la même manière, la part des femmes aux postes de décision a augmenté aux États-Unis, qui se hissent au 27e rang (31e en 2007), selon le rapport du WEF.

À la traîne

En queue de peloton, les pays musulmans comme le Yémen (130e), l'Arabie Saoudite (128e), le Pakistan (127e), le Maroc (125e), l'Égypte (124e) ou la Turquie (123e) enregistrent les plus mauvaises performances.

L'étude mesure quatre domaines de l'inégalité entre les sexes, la participation et les inégalités entre les sexes, le niveau d'éducation, l'influence politique, la santé et la survie.