Vancouver - Un homme reconnu coupable d'incendie criminel

Vancouver — Un homme qui était accusé d'avoir allumé l'incendie qui a fait cinq morts, dont trois jeunes enfants, à East Vancouver, en Colombie-Britannique, en 2006, a été reconnu coupable de cinq meurtres au premier degré, hier.

Le jury de la Cour suprême de Colombie-Britannique, qui avait entamé ses délibérations vendredi au procès de Nathan Fry, a également déclaré ce dernier coupable de tentative de meurtre.

Fry, âgé de 20 ans, a été accusé à la suite de l'incendie survenu le 15 mai 2006. Selon la Couronne, Fry a allumé le brasier pour se venger de Bolingo Etibako, qui était alors âgé de 16 ans, parce que celui-ci l'aurait compromis en lui attribuant deux attaques à coups de couteau, plus tôt la même année.

Bolingo, l'unique survivant de l'incendie, a sauté par une fenêtre du premier étage et a été gravement brûlé. L'incendie a tué la mère de Bolingo, Adela Etibako, âgée de 39 ans, et trois de ses enfants, Edita, Benedicta et Stephane, âgés respectivement de 12, 9 et 8 ans, ainsi que la petite amie de Bolingo, Ashley Singh, âgée de 17 ans.

Au cours du procès, qui a duré quatre semaines, la Couronne a décrit l'opération policière élaborée conçue pour convaincre Fry qu'il était l'étoile montante d'une organisation criminelle nationale.

Dans une vidéo enregistrée par un policier en civil et diffusée en cour, Fry affirme avoir acheté le carburant dans une station d'essence, avoir brisé une vitre à la maison de Bolingo Etibako, versé l'essence et allumé les flammes à l'aide d'une torche.

Au procès, Fry a soutenu qu'il n'avait pas allumé l'incendie.

Son avocat a dit aux jurés que Fry a admis avoir allumé le feu devant les policiers en civil se faisant passer pour des criminels parce qu'il voulait vivre du crime et voulait être perçu comme un vrai dur.

Bolingo Etibako avait raconté au début du procès qu'il s'était réveillé en pleine nuit alors que la maison brûlait, qu'il avait réussi à fuir les flammes pour aller chercher du secours et que la maison a alors explosé.