En bref - Hydro est blanchie

Hydro-Québec a été blanchie devant la Federal Energy Regulatory Commission (FERC) des États-Unis des accusations portées l'an dernier par DC Energy contre sa filiale HQ Energy Services (HQUS), qui gère les ventes d'électricité aux États-Unis. Dans son jugement rendu le 29 septembre, la FERC rejette toutes les accusations portées par DC Energy et reconnaît la légitimité des actions de HQUS et la légalité de ses transactions par rapport aux normes et directives de la commission.

La FERC a par ailleurs décidé de ne donner aucune suite aux nombreuses allégations de DC Energy à propos de présumées manipulations du marché de l'électricité par la filiale hydroquébécoise, ce qui met un terme à l'enquête de l'organisme régulateur états-unien et à la plainte.
1 commentaire
  • Dominic Pageau - Inscrit 3 octobre 2008 03 h 29

    D'un point de vue, Hydro est non coupable, d'un autre, elle est coupable de nous voler.

    Dans les faits, Hydro-Québec fait d'énormes surplus d'électricité, plus de 5 térawattheures et c'est pourquoi elle paie TransCanada Energy pour de l'électricité qui ne sera pas produit.

    Pourquoi? Parce qu'Hydro ne veut pas tout écouler sur le marché du nord des États-Unis ou de l'Ontario parce qu'il a peur de faire chuter les prix.

    Dans les faits, on produit beaucoup plus qu'on consomme et l'électricité qu'on économise avec les plans fumeux et fort dispendieux d'efficacité énergétique ne rapporte RIEN.

    Et aujourd'hui, Charest est parti en peur avec ses développement à tout crin. Pour qui? Pas pour nous, ni même pour exporter de l'énergie, est-ce que ça serait pour remplir les poches de promoteurs et de firmes d'ingéniéries civiles qui sont déjà très gatées avec les chantiers routiers sans surveillance adéquate.

    Certes, le rachat de l'électricité encore non produite à TransCanada Energy n'est pas illégal, mais c'est du vol pur et simple, pourquoi paierait de l'électricité qu'on ne consommera pas et qu'on n'exportera pas? Réponse, parce que la tête d'Hydro Vandal, Thierry de son prénom et notre premier ministre sont vendus.

    Tout se développement inutile est une vraie aubaine pour de futur acheteur d'Hydro-Quuébec