Les manifestations prouvent qu'il y a deux nations au Canada-- Bernard Landry

Gatineau — Le chef du Parti québécois, Bernard Landry, a vu dans les manifestations des opposants à une éventuelle guerre contre l'Irak du week-end une raison de plus pour réaliser la souveraineté du Québec.

Prenant la parole au rassemblement des jeunes péquistes, à Gatineau, le premier ministre s'est dit «très fier» que, toutes proportions gardées, ce soit Montréal qui ait abrité «la plus grosse manifestation» au monde contre une éventuelle guerre en Irak. Selon les organisateurs, quelque 150 000 manifestants ont marché dans les rues de la métropole québécoise, samedi.

«Ça veut dire qu'il y a vraiment deux nations au Canada, a soutenu M. Landry. Ceux qui ne le savaient pas le voient bien. [...] On voit là, en tout respect pour tout le monde, que les Québécois forment une nation et que cette nation doit accéder aux instances internationales.»

Souverain, le Québec pourrait être élu membre du Conseil de sécurité des Nations unies — vers lequel les yeux du monde sont actuellement tournés —, «comme ç'a été le cas de nations bien moins avancées que le Québec», a affirmé le premier ministre.

Échéance électorale

Les turbulences actuelles sur la scène internationale n'iront toutefois pas jusqu'à plonger le Canada dans une crise semblable à celle de la Conscription, lors de la Deuxième Guerre mondiale, a estimé Bernard Landry. Mais «ça va porter les gens à tirer des conclusions, et la conclusion, c'est que le Québec doit devenir indépendant», a-t-il martelé.

Le Québec et le Canada sont profondément différents, selon lui, «et chaque fois qu'il y a une question fondamentale qui se pose, ça ressort».

Le premier ministre n'a pas voulu dire si la possibilité d'une guerre contre l'Irak risquait d'entraîner le report de l'échéance électorale au Québec.

«Je déciderai humblement, en mon âme et conscience, du moment en tenant compte de tout ce qui se sera passé ou se passera», a-t-il répété, sans vouloir dissiper la date de scrutin qui circule depuis des semaines à Québec: le 14 avril prochain.