La STM puise un enrichissement dans les Entretiens

Partenaire des Entretiens, la Société de transport de Montréal (STM) les considère comme un extraordinaire carrefour de savoir et d'expertise sur plusieurs plans, notamment sur celui du transport en commun, comme le souligne Yves Devin, son directeur général: «Cet événement nous sert à aller chercher les meilleures pratiques qui se font à travers le monde, à être en lien avec des spécialistes pour discuter de problématiques qu'ils ont rencontrées et de la façon d'y faire face.»

Il veut pour preuve de ce constat les sujets qui ont été abordés au cours des dernières années: «L'an passé, on a eu l'occasion de traiter des différents modèles de planification, alors qu'on était plongé dans un tel travail pour améliorer les services. Nous avons été à même d'aller chercher toute l'expertise de ce qui se fait en Europe par rapport à cela.» Il donne un autre exemple: «On avait procédé de la même façon au sujet du développement durable, qui a servi de toile de fond à notre plan stratégique.»

Finalement, il aborde un point d'actualité: «On est en pleine phase d'implantation de notre carte à puce et on a eu beaucoup d'échanges très fructueux avec Lyon à ce propos; ils sont des précurseurs dans ce domaine. On a un partenariat avec eux pour voir comment la carte a été implantée, quels sont les obstacles qu'ils ont rencontrés et quelle est la technologie qu'ils ont retenue. On a choisi la même qu'eux et on est capable de parler le même langage.»

***

Collaborateur du Devoir

À voir en vidéo