Julie, dans les deux langues en même temps

La parution de l'autobiographie de Julie Couillard se fera simultanément le 6 octobre à Montréal et à Toronto. Contrairement à ce qu'a annoncé cette semaine un quotidien montréalais, le livre, intitulé Mon histoire, ne paraîtra pas d'abord en anglais.

«C'est absurde d'avoir même pensé un seul instant que le livre pourrait sortir en primeur à Toronto, explique Pierre Bourdon, l'éditeur des Éditions de l'Homme. C'est nous qui avons initié ce projet! C'est nous aussi, naturellement, qui supervisons la sortie en anglais chez l'éditeur de Toronto, à qui nous avons vendu les droits de notre traduction anglaise.»

La sortie du livre de l'ancienne flamme du ministre Maxime Bernier risque-t-elle de plonger encore une fois le gouvernement conservateur dans un profond embarras? Selon Pierre Bourdon, «il n'y a pas de volonté de nuire au gouvernement Harper. Mais comme éditeur, il est normal que nous profitions de l'actualité. Nous avons travaillé tout l'été pour sortir le livre le plus vite possible». L'éditeur ne se fait tout de même pas prier, comme la plupart de ses collègues du milieu, pour dénoncer catégoriquement les compressions pratiquées par le gouvernement conservateur dans le champ de la culture.

Lorsque Julie Couillard a accepté de donner une entrevue exclusive à Paul Larocque du réseau TVA, il a été vite convenu qu'un livre serait publié chez Quebecor. «Comme groupe, Quebecor aurait eu l'air stupide de laisser un livre paraître ailleurs que chez nous. C'est moi qui ait négocié le contrat avec Julie Couillard. Je l'ai rencontrée en tout une dizaine de fois. Je peux vous dire qu'il n'y a pas beaucoup d'auteurs qui posent des questions aussi justes au moment de se lancer dans un processus d'édition. Julie Couillard est une femme articulée qui sait ce qu'elle veut. On a voulu montrer qui était cette femme qu'on a presque lapidée dans les médias. Pour nous, ça a été une belle rencontre. Je pense que son parcours va intéresser beaucoup de gens aux origines modestes comme elle.» Le livre présentera entre autres choses plusieurs photos de la collection personnelle de Julie Couillard, dont certaines la montrent en compagnie de George Bush ou de ministres étrangers.

Une centaine d'heures d'entretiens ont été réalisées avec Julie Couillard. «J'ai une équipe de trois personnes qui a retranscrit tout l'été les entrevues. C'est à partir de ce matériel que le livre a été fait. Nous avons revu plusieurs fois Julie Couillard pour valider tout ça.»

L'éditeur avoue ne pas avoir cherché à vérifier les faits que l'ex-amie de coeur du député conservateur Maxime Bernier avance dans ses mémoires. «Il y a sûrement des gens à qui ça ne plaira pas, se contente pour l'instant de dire son éditeur. Mais je ne pense pas que des individus vont se sentir menacés par le livre. Ce n'est pas, à mon sens, susceptible d'être touché par une injonction. C'est d'ailleurs très rare dans l'histoire de l'édition au pays des histoires pareilles. On est très prudent.»

À voir en vidéo