En bref - Accusations de terrorisme maintenues

Ottawa — Le juge de la Cour supérieure de l'Ontario Douglas Rutherford a refusé de laisser tomber les accusations de terrorisme qui pèsent contre Momin Khawaja.

Dans une décision rendue hier matin, le juge Rutherford a expliqué que la Couronne avait présenté assez de preuves pour que le procès puisse se poursuivre. M.Khawaja, un concepteur de logiciel d'Ottawa, a été arrêté il y a quatre ans, en Ontario. Il fait face à sept chefs d'accusation en vertu de la Loi antiterrorisme. Il est notamment accusé d'avoir fabriqué le dispositif de contrôle à distance qui devait être utilisé dans des attentats à la bombe par des extrémistes islamistes en Grande-Bretagne, qui ont avorté. On lui reproche également d'avoir financé et facilité des activités terroristes, d'avoir pris part à des formations et des rassemblements de terroristes et d'avoir mis à la disposition de terroristes une propriété de sa famille au Pakistan. Au mois d'août, l'avocat de la défense, Lawrence Greenspon, avait demandé au juge que les accusations de terrorisme soient retirées contre son client.

À voir en vidéo