Mystérieuse explosion dans un bloc d'immeubles à Lagos: 30 morts

Lagos — Une explosion d'origine indéterminée a détruit trois immeubles et en a endommagé plusieurs autres hier dans le centre de Lagos, causant la mort de plus de trente personnes, ont indiqué des témoins à l'AFP.

Selon la même source, au moins 20 corps ont été retirés des décombres d'une banque et de deux immeubles de quatre étages abritant des commerces et des résidents dans une île au coeur de Lagos.

Les murs de la banque ont volé en éclats et les deux autres immeubles se sont écroulés. Dans les rues alentour, une dizaine de bâtiments ont été sérieusement endommagés. Des témoins ont évoqué une succession rapide d'explosions, et l'un d'entre eux affirme avoir vu de la fumée s'échapper d'un des bâtiments avant la déflagration.

Des traces de sang ont été observées autour du lieu de l'explosion, où des riverains tentaient désespérément de déplacer blocs de béton et morceaux de métal déformé pour secourir d'éventuels survivants. Des ambulanciers ont garé leurs véhicules à proximité du lieu du sinistre et attendaient que la foule dégage les morts et blessés.Les autorités n'ont pour l'instant aucune indication sur la cause des explosions.

Le bruit de l'explosion a pu être entendu à plus de trois kilomètres du site.
L'île de Lagos fut longtemps le centre économique de la ville la plus peuplée d'Afrique, mais son activité est en baisse depuis que le siège du gouvernement fédéral nigérian a été déplacé dans la nouvelle capitale (Abuja).