En bref - Poker: pas d'enquête de la Régie

La Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec (RACJQ) n'enquêtera pas sur la légalité des toutes nouvelles tables de poker automatisées, introduites en janvier dans les trois casinos de Loto-Québec.

En décembre, le syndicat des croupiers de ces casinos avait déposé une plainte selon laquelle ces tables sont illégales, notamment parce que les cartes ne sont pas distribuées par une personne. Le syndicat affirmait aussi qu'on ne pouvait pas considérer ces tables comme étant des machines à sous, le seul type de machine accepté dans les casinos du Québec. Or la RACJQ estime que ces allégations sont infondées. «Notre job a été faite dans ce dossier», a dit le porte-parole de la Régie, Réjean Thériault. «Nous avons analysé la plainte et il n'y a pas matière à enquête.» M. Thériault n'a toutefois pas voulu expliquer les raisons de la décision de la Régie puisque le syndicat a déposé une requête en Cour supérieure pour ordonner à la Régie de mener l'enquête demandée.