Utilitaires - Le soleil, côté terrasse

Je sais, je sais, la grisaille et le froid vous turlupinent, comme moi d'ailleurs. Et vous faire entretenir de ce qui vous est inaccessible vous horripile au possible. D'accord, d'accord. Ça relève du pur masochisme et vous préférez passer votre tour en bichonnant votre dernière grippe qui fait s'éterniser l'hiver qui colle comme un mauvais sparadrap.

Mais il finira bien par se pointer, ce foutu printemps, alors pourquoi ne pas le saisir par les cornes, le provoquer un peu, le narguer même en lui préparant sa place au fond du jardin ou dans un petit coin de la terrasse, l'invitant à se prélasser tel le paresseux notoire qu'il est? Et je gage qu'il ne pourra résister longtemps... du moins je l'espère pour notre bien à tous!


Dès avril et même avant chez les vrais, l'appel de la nature s'est fait entendre tant et si fort que l'on a couru dehors dès que les premiers rayons ont commencé à chatoyer pour y asperger l'huile de dormance, y sarcler la pelouse, y couper les branches mortes et y brasser le compost qui se réveille lentement mais sûrement. Et puis on a fait le tour des outils de jardinage, du barbecue et des ustensiles de cuisson. Les bacs, les tubs, les pots en terre cuite empilés au fond de la remise ont repris droit de cité tandis que les couvertures hivernales ont opéré leur strip-tease annuel.


Maintenant que tout ça est bien entamé et que la cour et la terrasse commencent à prendre des airs estivaux, c'est au tour de la table de patio, du parasol et des chaises de s'exhiber. Mais voilà t'y pas que la table a, au cours de l'hiver et à force d'entreposage, perdu de sa blancheur et de sa fraîcheur originelles, et que les chaises sont moins confortables que dans votre souvenir, sans compter le parasol défraîchi par les dons spontanés des petits volatiles que vous attirez hiver comme été à force de graines et de suif, et les coussins de couleurs fanées. Et de vous exclamer: Dieu que c'est moche tout cela!


C'est qu'il est temps d'opérer un grand chambardement et de changer votre extérieur! Ça tombe bien, les marchands de rêves et de soleil se sont, des mois durant, gratté les méninges et creusé la tête pour dégoter les modèles les plus dans le vent qui vous permettront d'en mettre plein la vue à vos invités et vos voisins. Et il y en a pour tous les goûts et des pas piqués des vers comme on dit, selon les largesses de votre bourse.





La richesse de l'alu


N'écoutant que mon courage, j'ai écorniflé du côté de Club Piscine, là où il y en a beaucoup et pour tous les goûts, pour voir ce qu'il en est, loupe sherlokholmienne à la main, imper et casquette au vent. Et j'y ai vu de bien belles choses. Dont le modèle Gold Rope en verre et alu moulé et extrudé aux teintes d'or antique. Dans cette gamme, on retrouve des fauteuils standards mais aussi des chaises longues, un modèle oscillo-basculant (une berceuse quoi!), divers formats de tables ainsi qu'un parasol de marché.


Mieux encore? Le modèle Mithos d'une élégance toute néo-classique, en fonte d'alu avec ses vastes fauteuils dont les assises sont recouvertes de coussins écrus et le plateau de table joue de l'ajouré. La Grèce antique à portée de main! Le modèle Renaissance en fonte d'alu couleur Chantilly, avec sa table ronde au piètement central qui n'est pas sans évoquer les tables de bronze retrouvées dans les vestiges de Pompéi, n'est pas à dédaigner non plus, surtout pour les petits espaces. Les plus modernes opteront sans doute pour le modèle Contemporain Bois en alu bronzé avec plateau de table en verre et rehauts de bois aux accoudoirs et aux traverses des dossiers.





L'attrait du bois naturel


Vous préférez le bois naturel? Moi aussi. Celui de teck surtout. Le modèle Teck sera parfait pour les espaces restreints avec ses fauteuils pliants multipositions, sa table à piètement quadrupède pour plus de stabilité que l'on pourra, au besoin, compléter d'une chaise longue, d'une chaise deck et d'une desserte assortie. Quant au modèle Hardwood en bois dur, il est plutôt bien de sa personne avec sa longue table ovale, ses fauteuils multipositions et son parasol de marché d'un beau vert intense qui s'harmonisera aux feuillus de votre entourage.





Rotin et bambou


Pour les très petits espaces, le modèle en rotin synthétique Florence est parfait avec ses fauteuils pliants à structure d'acier et sa petite table à plateau de verre cerclé de rotin. Les étroits entiers du jardin, le balcon et l'entrée seront autant de lieux rêvés pour la causeuse pliante du même modèle. Pour les amants du bambou qui craque au soleil, à la pluie et au vent, une sélection de modèles synthétiques est aussi offerte, dont le modèle Bambou, fort élégant avec ses coussins aux motifs floraux orientalisants (des napperons assortis sont aussi disponibles pour les plus zélés!). Ce modèle offre une table de type bar semi-circulaire qui en jettera au fond du jardin.


Bien sûr, les traditionnels modèles en résine de synthèse sont toujours de mise mais ils s'égratignent, partent au vent et offrent un niveau de confort peu compatible avec les grandes soirées à l'ombre des glycines et des arbres à perruques en fleurs. À éviter à tout prix le blanc qui jaunit plus vite que son ombre et accumule la saleté au fond des égratignures, tant et si bien qu'il semble tout gris. Les prix varient de quelques centaines à quelques milliers de dollars, selon les modèles.


Les plus traditionnels ajouteront sans doute une balançoire, tandis que les plus audacieux auront peut-être envie de s'enorgueillir de quelques accessoires supplémentaires du genre gazebo (le modèle Légende est carrément craquant!), arche, tonnelle, hamac ou encore fontaine, bain d'oiseau ou même jardin d'eau, spa ou piscine. Et pourquoi pas un nouveau barbecue? Si vous êtes gaz (non, je suis charbon de bois naturel, désolée!), le modèle à avoir est sans doute l'un de ceux proposés par Weber avec leurs grandes tablettes latérales où se dressent les élégants commutateurs et parfois même un petit réchaud. Le grand luxe quoi!


À vous de choisir maintenant et sur ce, bon été, en ville comme à la campagne!