Homosexuels: le harcèlement aurait repris

Un couple d'homosexuels de Pointe-Claire, qui avait organisé l'an dernier une marche pour dénoncer le harcèlement dont il était victime de la part d'un voisin, continue de subir le manège de ce dernier. Récemment, une ordonnance de la cour, qui ordonnait au voisin de rester à plus de 50 pieds de Roger Thibault et Théo Wouters, a été levée, ce qui a relancé le harcèlement, selon le couple.

Les victimes entendent rencontrer le procureur au dossier cette semaine pour demander que les conditions soient de nouveau imposées. Entre-temps, un pique-nique sera organisé dimanche prochain par solidarité dans leur lutte contre l'homophobie.