Le projet de relocalisation de Davis Inlet est en train de tourner au fiasco

Davis Inlet, T.-N. — L'ambitieux projet fédéral de relocalisation du village innu de Davis Inlet, au Labrador, est en train de tourner au fiasco, affirment plusieurs de ses résidants.

Bien que le jour du déménagement ait été fixé au 14 décembre, la localité de Natuashish, nouvellement aménagée, est loin d'être prête, six ans après que le Canada, Terre-Neuve et les Innus eurent signé l'entente de réinstallation. En conséquence, au moins 150 des 680 habitants de Davis Inlet devront demeurer sur place pendant encore quelque temps.

«Tout ça est un vrai gâchis», a déclaré Katie Rich, ancienne chef de la bande autochtone, qui a signé l'entente. C'est décevant et décourageant [...] Je suis désolée pour les gens qui devrons demeurer ici.»

Selon toute vraisemblance, Mme Rich et ses cinq enfants feront partie du groupe des

laissés-pour-compte.

Le ministère fédéral des Affaires indiennes, qui finance la majeure partie du projet, d'une valeur de 152 millions, a confirmé que les deux collectivités seraient gérées jusqu'en mars prochain, alors que les travaux en cours à Natuashish devraient être achevés.

Quoi qu'il en soit, Mme Rich se dit préoccupée par ce qui se passer, d'ici là, à Davis Inlet, village aux prises avec de sérieux problèmes sociaux, ces dernières années.

Certains résidants craignent que les membres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ne quittent les lieux et s'installent dans leurs nouveaux locaux de Natuashish avant Noël, laissant la collectivité entre les mains d'une poignée de policiers autochtones.

«C'est à cette époque de l'année que nous avons le plus besoin de la GRC, a indiqué Mme Rich. Si elle n'est pas ici au sein de la communauté, la communauté sera encore plus en proie au chaos qu'elle ne l'est maintenant.»

Plus important encore, l'ancienne dirigeante du village a peur que le déménagement du 14 décembre tourne au désastre en raison des conditions météorologiques et de l'état de la glace, imprévisibles en cette période de l'année.

Bien que le village de Natuashish ne soit situé que 15 kilomètres à l'ouest de celui de Davis Inlet, ceux qui tenteront de gagner leur nouveau domicile en motoneige devront pour cela franchir une étendue d'eau salée large d'un kilomètre, nommée «Daniel's Rattle».

Depuis un mois, trois motoneiges se sont enfoncées dans la glace, a affirmé Mme Rich.