Sages-femmes blâmées

Québec — Le coroner Paul G. Dionne fait une vingtaine de recommandations à la suite de l'enquête tenue pour éclaircir les causes médicales et les circonstances entourant le décès d'un bébé naissant, Siloan Lorrain, survenu le 21 novembre 2006 à Montréal.

Siloan Lorrain est décédé d'une asphyxie par aspiration de liquide méconial au moment de l'accouchement réalisé à domicile et supervisé par des sages-femmes.

Selon l'enquête du coroner, l'enfant serait probablement décédé moins de 15 minutes avant sa naissance, mais à la suite de près de 14 heures de travail.

Le coroner Dionne recommande notamment que l'Ordre des sages-femmes du Québec informe les futures mères et les professionnels de la santé concernés que l'apparition ou la présence de méconium est un signe d'appel de risque où le bien-être du foetus est compromis.

Il suggère aussi que, dès la présence de méconium dans le liquide amniotique, le suivi obstétrical se poursuive dans un centre hospitalier.

Il recommande aussi que les sages-femmes suivent un cours sur la réanimation et montrent une attestation de réussite pour avoir le droit de pratiquer, et qu'elles aient une documentation de rafraîchissement tous les deux ans.