Hôtel Port-Royal - Du neuf dans le Vieux

L’hôtel Port-Royal offre une vue sur ce quartier historique de Québec
Photo: L’hôtel Port-Royal offre une vue sur ce quartier historique de Québec

Et si l'on tenait une réunion d'affaires au coeur de la Vieille Capitale? Alors l'hôtel Port-Royal serait là pour l'accueil.

À Québec, le monde des congrès fonctionne en réseau. Et un nouvel hôtel se veut un point de chute pour ces congressistes qui, au temps du travail, tiendront réunions et rencontres dans des endroits aussi exotiques qu'un musée, celui de la Civilisation entre autres, avec sa chapelle de l'ancien séminaire, à moins qu'ils ne préfèrent faire leurs les locaux de l'Ex Machina de Robert Lepage. Le soir venu, ils retrouveront toutefois une chambre qui allie chaleur, espace et zone de travail, le tout avec un secteur cuisine complet.

L'hôtel Port-Royal est sis au pied du cap, à proximité des berges, au point de rencontre virtuel des autoroutes 40 et Champlain. Il est à distance de regard du Château Frontenac, et de marche de la Place Royale comme du Petit Champlain. La côte de la Montagne (sauf pour les plus audacieux qui lui préféreront la côte Dambourges) sera utilisée pour un accès rapide à la haute ville.

Et le seuil de l'hôtel franchi, l'auto ayant été laissée à la porte, quand on accède à la suite qui servira de chambre pendant le séjour, un bond dans le temps s'opère: les murs sont en pierre, la fenestration en laisse deviner l'épaisseur et le regard porte sur des résidences et des constructions centenaires. Le retour dans le temps est toutefois rapide: les équipements offerts sont de première qualité, du téléviseur dernier cri à la table de travail, sans oublier les deux zones utilitaires que sont la cuisine et la salle de bain.

Séjour et rencontres

L'hôtel Port-Royal sera un point de chute pour qui participe à un grand congrès. Pour une réunion d'affaires, elle offre toutefois une salle de rencontres. Le groupe est-il plus grand que des ententes permettent de rendre disponibles des salles avoisinantes, des locaux aménagés par Robert Lepage ou les diverses salles du Musée de la Civilisation: au musée même, dans la Maison Chevalier ou, sur le cap, dans les espaces de celle de l'Amérique française.

Qui se rendra au 48, le restaurant inscrit au rez-de-chaussée de l'édifice, au moment du petit-déjeuner ou du repas du soir, pourra y voir ces avocats qui profitent ici de la proximité du Barreau ou du Palais, ou des administrateurs reliés à la fonction publique canadienne, dont les bureaux sont à proximité.

Le succès de cet hôtel, qui est en fait un condo-hôtel, tient donc à la qualité de ses aménagements et surtout au fait que, si la taille des lieux d'habitation peut varier du simple au triple, de l'espace unique à la suite avec chambre et salon, l'hôtel offre toujours un espace en apparence unique. Il ne souffre pas de l'anonymat qui découlerait d'une uniformité dans l'aménagement de l'espace. Et les services ne sont pas en reste.

Investir et rentabiliser

Dans un condo-hôtel, chaque unité peut être acquise: il vous en coûtera ici au minimum 160 000 $ pour obtenir le droit d'y séjourner 35 jours par année, les autres étant consacrés à une location qui génère des revenus. Et si le temps des profits semble lointain, dites-vous que c'est la plus-value qui garantit la qualité de l'investissement consenti.

Pour le visiteur occasionnel — car certains y viennent pour passer quelques jours à Québec à des fins culturelles ou sportives (le ski, entre autres) —, toutes ces données comptent pour peu: c'est la chaleur de l'accueil, la qualité des lieux, l'emplacement, tout cela qui donne le goût d'y revenir.

Pour le congressiste, l'intérêt est autre: il a l'illusion le soir venu de se sentir chez lui, quand pendant la journée il a pu mener à bon port ses affaires. Il y a donc parfois avantage à être un travailleur autonome, ne serait-ce que le temps d'un congrès.

Le Port-Royal, 144, rue Saint-Pierre, Québec

Renseignements: Tél: 1 866 417-2777 ou 418 692-2777

www.portroyalsuites.com

À voir en vidéo