En bref - Porter le voile ou conduire ?

Zanzibar — La police de Zanzibar, où l'islamisme est actif, a entrepris hier de faire respecter une interdiction du port du voile au volant.

Cette prohibition, qui suscite la grogne parmi une population à 95 % musulmane, est justifiée par le souci de réduire la hausse brutale des accidents.On a recensé l'an dernier dans l'archipel semi-autonome tanzanien un record de 680 accidents de la route, qui ont fait 40 morts et 100 blessés parmi une population d'un million d'âmes. Le chef de la police zanzibarienne, Ramadhan Khatib, a déclaré que les femmes portant le nikab, qui laisse voir seulement les yeux, devaient contribuer aux efforts pour réduire le nombre d'accidents. Mais il n'a pas précisé en quoi le voile pouvait en être à l'origine.