20 morts - La tornade a causé des dégâts considérables en Floride

Lady Lake — Vingt personnes sont mortes lors du passage d'une tornade dans la nuit de jeudi à vendredi dans le centre de la Floride, qui a provoqué des dégâts spectaculaires sur une zone de 51 km2.

Le président américain George W. Bush a décidé samedi de déclarer «zones sinistrées» les comtés de Lake, Seminole, Sumter et Volusia touchés par la tornade.

«Il y a 13 morts dans la localité de Paisley [700 habitants] et six dans celle de Lady Lake» qui compte 11 000 résidants, a indiqué à l'AFP le porte-parole du comté de Lake, Christopher Patton. La chaîne de télévision CNN faisait toutefois état samedi de 20 morts.

Le bilan ne devrait toutefois pas s'alourdir. «Nos opérations de recherches sont terminées, et nous sommes maintenant au stade des opérations d'assistance pour s'assurer que les gens ont ce dont ils ont besoin», a déclaré à l'AFP Jennifer Stan, membre des équipes de secours.

Au total, 1500 maisons ont été endommagées ou détruites et 13 000 personnes sont sans électricité en raison des chutes d'arbres et de lignes électriques.

La tornade s'est déplacée d'ouest en est sur une zone se trouvant à moins de 100 km au nord du parc d'attractions Disney, qui n'a pas été touché.

Chargés d'électricité, des orages en provenance du golfe du Mexique ont «touché terre et provoqué la création d'une tornade [...] avançant à 80 km/h», a expliqué un météorologue, Ben Nelson, lors d'une conférence de presse.

«J'ai entendu des rugissements, nous sommes sortis du lit», a indiqué à CNN une habitante près de la localité dévastée de Lake City. Elle a précisé avoir été réveillée par des éclairs et le tonnerre. «J'ai glissé du lit et ensuite j'ai entendu un bruit terrible comme si une explosion s'était produite», a expliqué une autre habitante.

Autour d'elles, des centaines de maisons sont éventrées, réduites à l'état de simples gravats.

En état de choc

Toute la journée, des sauveteurs et des policiers avec des chiens se sont affairés à rechercher d'éventuelles personnes coincées sous les débris.

Les quelques maisons encore debout n'ont plus de toits, de l'eau jaillit de conduites percées. Des vêtements pendent sur les rares pylônes électriques encore dressés et les quelques arbres non arrachés par les vents croulent sous des chaises, des tables emportées par la tempête. Des enchevêtrements de câbles électriques jonchent les rues.

Les habitants sont en état de choc, tous ceux interrogés par les chaînes de télévision américaines se félicitant d'être encore en vie après ce réveil brutal qui les a surpris au beau milieu de la nuit.

«Nous avons d'importants dégâts le long des routes, une église totalement détruite», a déclaré à des journalistes Kevin Lenhart, responsable local des services d'urgence.

Au cours d'une conférence de presse, le nouveau gouverneur de Floride, Charlie Crist, qui a succédé début janvier à Jeb Bush, frère du président américain, a indiqué que «la priorité était à la recherche et au sauvetage» d'éventuels survivants. «Nous voulons être sûrs que personne ne reste sous les débris», a-t-il dit.