En bref - Et la lumière... s'éteignit

Hydro-Québec a confirmé hier que son réseau ne risque rien si des milliers de Québécois éteignent ce soir leurs lumières entre 19h55 et 20h en guise de geste symbolique proposé par l'Alliance pour la planète afin d'appuyer la réduction planétaire des émissions de gaz à effet de serre.

Pour Flavie Côté, d'Hydro-Québec, si le mot d'ordre lancé à l'échelle internationale était suivi par la totalité des clients résidentiels et industriels, la baisse de consommation soudaine n'aurait «aucun impact significatif». L'éclairage ne correspond, a-t-elle dit, qu'à 5 ou 10 % de la consommation et, à ce moment-ci de l'année, même un suivi massif du mot d'ordre international ne privera pas le réseau de plus de 1 % de sa consommation. Il serait important, a affirmé Mme Côté, que ce mot d'ordre mène à des habitudes de consommation d'électricité plus économes. Hydro-Québec pourrait même participer ce soir au mouvement symbolique, a-t-elle ajouté, exception faite des services essentiels. À Montréal, la station de radio communautaire CISM 89,3 FM va même sortir des ondes en guise de geste de solidarité avec ce mouvement international.