La mission Discovery - Les astronautes se transforment en déménageurs de l'espace

Aujourd’hui, les astronautes Robert Curbeam et Christer Fuglesang de la navette Discovery feront une sortie supplémentaire de sept heures pour finir de replier les panneaux d’une antenne solaire à la suite de problèmes reliés au mécanisme de ré
Photo: Agence Reuters Aujourd’hui, les astronautes Robert Curbeam et Christer Fuglesang de la navette Discovery feront une sortie supplémentaire de sept heures pour finir de replier les panneaux d’une antenne solaire à la suite de problèmes reliés au mécanisme de ré

Houston — Les astronautes de la navette Discovery et de la Station spatiale internationale (ISS) ont consacré leur journée d'hier à transférer des centaines de kilos de fret de l'orbiteur à la Station et à se préparer pour une sortie supplémentaire dans l'espace aujourd'hui.

«La plupart des activités des équipages de Discovery et de l'ISS hier ont été consacrées au transfert de marchandises et d'équipement de la navette à la Station», a indiqué Joel Montalbano, un des responsables de l'ISS.

Discovery transportait au lancement, le 9 décembre, environ 1,8 tonne d'eau, de produits alimentaires et autres fournitures ainsi que différents équipements stockés dans le module pressurisé Spacehab attaché dans la soute de la navette.

En outre, quelque 500 kilos de fret se trouvent à l'intérieur de la cabine de la navette.

Une fois que tout sera chargé dans l'ISS, les astronautes rempliront le module de fret Spacehab avec 1,35 tonne de déchets et de matériel inutile de la Station, afin que Discovery les ramène sur la Terre.

Les sept membres d'équipage de Discovery, assistés des trois occupants de l'ISS, ont accompli quasiment «à la perfection» tous les grands objectifs de la mission avec l'installation d'une poutrelle de deux tonnes à l'ossature de l'ISS et d'un nouveau système électrique et de climatisation.

Ces tâches complexes et délicates ont été exécutées lors de trois sorties dans l'espace de plus de 19 heures au total par deux équipes d'astronautes sous la direction du centre de contrôle à Houston et avec l'aide du bras robotisé de la Station piloté par la spécialiste de mission Joan Higginbotham, une des deux femmes membre de l'équipage. Cette chorégraphie était orchestrée par le copilote de la navette William Oefelein.

Un hic

Seul hic au déroulement de cette mission: le mécanisme de rétraction des panneaux photovoltaïques d'une antenne solaire s'est enrayé à mi-parcours mercredi. La NASA a réussi à replier seulement 50 % des panneaux de cette antenne installée en 2000. L'espace dégagé a été suffisant pour permettre d'activer la rotation sur elle-même d'une nouvelle antenne livrée en septembre.

Mais les panneaux doivent être entièrement rentrés dans leur boîte pour pouvoir ultérieurement déplacer la première antenne de la Station et l'installer ailleurs sur l'ISS.

Samedi soir, deux astronautes, Robert Curbeam et Sunita Williams, avaient réussi, lors de la 3e sortie orbitale, à faire rentrer davantage de panneaux en les secouant vigoureusement pour les débloquer. Mais par manque de temps — ils arrivaient au maximum de l'autonomie de leur scaphandre spatial — ils avaient dû abandonner.

Aujourd'hui, Robert Curbeam et le Suédois Christer Fuglesang de l'Agence spatiale européenne feront une sortie supplémentaire de sept heures pour finir le travail. «Je pense que nous allons régler ce problème pendant cette sortie», avait dit samedi soir John Curry, le directeur de vol de l'ISS. Il reste encore 35 % des panneaux à replier.

Cette quatrième sortie spatiale impromptue a forcé la NASA à retarder de 24 heures le retour de Discovery et de son équipage de sept astronautes sur la Terre prévu désormais le 22 décembre en Floride.

Si la météo interdisait un atterrissage au Centre spatial Kennedy, la navette irait se poser le même jour soit sur la base militaire d'Edwards en Californie ou de White Sands au Nouveau-Mexique.

La navette ne disposera alors plus que de 24 heures de réserve d'oxygène et de puissance électrique dans ses piles à hydrogène.