En bref - Procès public

New Westminster, C.-B. — Le procès de Robert Pickton, accusé d'une série de meurtres de femmes, ne fera pas l'objet d'une ordonnance de non-publication. Le juge James Williams a statué hier que le procès, qui doit avoir lieu à New Westminster, en Colombie-Britannique, aurait lieu en audience publique.

Les avocats des médias avaient fait valoir qu'une ordonnance de non-publication aurait pour effet de garder «secret» un des plus gros procès pour meurtre de l'histoire du pays. L'avocat de la défense, Peter Ritchie, avait dit à la cour ne pas avoir l'intention de réclamer une telle ordonnance. La Couronne avait quant à elle décidé de laisser cette question à la discrétion du juge. Pickton, un éleveur de porcs de Port Coquitlam, en Colombie-Britannique, répondra à six des 26 accusations portées contre lui. Il doit faire face aux autres chefs d'accusation lors d'un procès ultérieur. Toutes les victimes présumées de l'accusé sont des femmes disparues d'un quartier pauvre et dangereux de Downtown Eastside, à Vancouver. Plusieurs d'entre elles étaient des prostituées. Plus tôt cette semaine, les équipes juridiques ont sélectionné les 12 jurés et deux substituts. Si le procès va de l'avant comme prévu, le jury commencera à siéger le 8 janvier.