Ronald McDonald se fait mettre à la porte des écoles primaires du Nouveau-Brunswick

Photo: Agence Reuters

Fredericton — Le ministère de l'Éducation du Nouveau-Brunswick vient de bannir le clown Ronald McDonald des écoles primaires de la province, où il faisait la promotion de la bonne forme physique et d'une saine alimentation — un message «contradictoire» vu le personnage, selon le ministère.

«Nous entendions dire que ses apparitions envoyaient des messages quelque peu contradictoires, qui créaient de la confusion», a expliqué le haut fonctionnaire Jason Humphrey, allusion aux présentations multimédias sur la bonne forme physique animées par la mascotte de la chaîne de restauration-minute. On était aussi préoccupé par le fait qu'il s'agissait d'une initiative de marketing, a-t-il ajouté.

Le ministère a envoyé une note à toutes les commissions scolaires pour leur rappeler de faire preuve de prudence avant d'ouvrir les portes des écoles à des porte-parole d'entreprises — y compris ceux qui dispensent des messages positifs apparemment sans lien direct avec l'entreprise en question.

McDonald veut se présenter comme une entreprise préoccupée par la santé et les modes de vie sains, et se sert du clown aux grands souliers rouges pour diffuser son message — en même temps que sa marque — dans les salles de classe du pays.

«Nous sommes déçus, mais nous respectons la décision», a commenté Ron Christianson, de McDonald Canada. Selon M. Christianson, la chaîne de restauration rapide commandite deux programmes de santé scolaire au Canada.

Le premier donne aux écoles l'occasion de gagner jusqu'à 500 $ de crédits pour l'achat d'équipement de gymnastique, en faisant passer des tests d'activité physique aux enfants sur une période de temps donnée. Environ 330 écoles canadiennes participent au programme, et les écoles du Nouveau-Brunswick pourront continuer de s'en prévaloir parce que Ronald McDonald n'y est pas directement impliqué.

Le second programme est celui auquel le Nouveau-Brunswick a mis le holà: il s'agit d'une présentation multimédia animée par le clown Ronald.

On y faisait la promotion de l'activité physique et d'une bonne alimentation, et il n'y était pas fait mention de manger les mets des restaurants McDonald, a signalé un porte-parole d'une commission scolaire de Fredericton.