En bref: Les passagers francophones sont exclus de certaines places sur Air Canada

Les passagers unilingues francophones qui voyagent à bord des avions d'Air Canada sont tenus de ne pas occuper les sièges situés près des sorties de secours, au-dessus des ailes, si aucun membre du personnel de cabine ne possède une connaissance du français.

Cette directive destinée aux employés de bord a fait sursauter Stéphane Dion, ministre des Affaires intergouvernementales, qui considère la mesure discriminatoire: «C'est hallucinant, et on a rien qu'à se demander si l'inverse serait acceptable si on faisait ça à des anglophones. J'en ai saisi le ministre des Transports, M. [David] Collenette, qui va regarder ça de très près», a-t-il indiqué hier sur les ondes de Radio-Canada. Air Canada affirme qu'elle a adopté cette mesure pour respecter les directives de Transports Canada. La compagnie se dit incapable d'offrir un service bilingue sur tous ses vols car l'intégration des employés de Canadien, majoritairement anglophones, n'est pas terminée.