L'Etna se réveille

L'Etna, le volcan le plus actif d'Europe, s'est réveillé hier, projetant des torrents de lave incandescente sur ses pentes ainsi qu'une pluie de cendres sur la ville sicilienne de Catane.
Photo: Agence Reuters L'Etna, le volcan le plus actif d'Europe, s'est réveillé hier, projetant des torrents de lave incandescente sur ses pentes ainsi qu'une pluie de cendres sur la ville sicilienne de Catane.

L'Etna, le volcan le plus actif d'Europe, s'est réveillé hier, projetant des torrents de lave incandescente sur ses pentes ainsi qu'une pluie de cendres sur la ville sicilienne de Catane.

L'Institut national de géophysique et de volcanologie a fait également état de secousses sismiques, d'une magnitude de 2,9 à 3,5 sur l'échelle de Richter, dans la matinée, l'épicentre se situant pratiquement sous le volcan. Pour le moment, les coulées de lave restent éloignées des zones d'habitation et les seules «victimes» sont les pylônes des remontées de ski. L'aéroport de Catane a cependant été fermé jusqu'à ce matin à titre préventif. Le maire de la ville a tenu à rassurer ses 330 000 administrés en déclarant qu'ils ne couraient aucun danger. L'Etna, dont la dernière éruption importante remonte à 1992, culmine à 3500 m d'altitude.