La police en savait plus qu'elle ne le disait

Washington - John Allen Muhammad, l'ancien militaire arrêté hier dans l'enquête sur le franc-tireur, avait acquis une arme dont le calibre est le même que celui de l'arme du tireur embusqué.

Ces documents, obtenus par l'Associated Press, ont été déposés cette semaine à un tribunal fédéral de Seattle, alors que l'équipe chargée de l'enquête sur le tireur embusqué se préparait à arrêter le suspect pour une violation de la législation sur les armes.

Les documents incluent la demande de mandat d'arrêt à l'encontre de John Allen Muhammad. Ils accusent le suspect d'avoir violé une injonction judiciaire lorsqu'il a acheté ou obtenu une arme identifiée comme un fusil Bushmaster semi-automatique dont le calibre est le même que celui de l'arme qui, selon la police, a été utilisée pour les attaques du tireur embusqué.